Sortir à Lyon
Partager cet article :

Le rap queer de Lala &ce ouvre Nuits sonores

Lala &ce en ouverture du festival Nuits Sonores.
La rappeuse brondillante Lala &ce en ouverture des Nuits sonores.

Les petits matins du pont de l’As­cen­sion s’ap­prêtent à nouveau à cueillir les oiseaux de nuit lyon­nais, dans les premières chaleurs du mois de mai. Comme avant, on rentrera se coucher au lever du soleil, dormir quelques heures et retour­ner se mêler à la foule, cette année aux Usines Fagor-Brandt (Lyon 7e) le jour et à la Sucrière (Lyon 2e) après minuit. Le 25 mai, Nuits Sonores s’ap­prête à écrire une nouvelle page de son histoire, après avoir baissé le rideau en 2020 pour confi­ner les musiques élec­tro­niques dans les casques et les salons. Pour la première fois cette année, les artistes de la scène lyon­naise occupent une place de choix, si ce n’est le devant de la scène. La rappeuse bron­dillante Lala &ce a été choi­sie pour assu­rer la program­ma­tion de la nuit du mercredi, dans un univers queer et afro­beat que l’on attend tout parti­cu­liè­re­ment. 

Première artiste lyon­naise pour A night with…

Dans les pages de Vogue, au cœur de l’expo Hip-Hop 360 à la Phil­har­mo­nie de Paris, sur les catwalk de la Fashion Week, Méla­nie Berthi­nier, alias Lala &ce, impose son style partout. Plutôt rap – cloud rap même, avec une struc­ture musi­cale plus lente et aérienne – que véri­ta­ble­ment élec­tro, l’ar­tiste qui a grandi à Villeur­banne a été choi­sie par l’équipe des Nuits Sonores pour assu­rer la program­ma­tion de la nuit d’ou­ver­ture. Au menu, notre coup de cœur hip-hop Midas the Jaga­ban – impos­sible de ne pas danser sur la musique afro-dance­hall de la nigé­riane au visage cagoulé – mais aussi La Fève, la nouvelle pépite du rap français ou Oklou, dans un registre plus pop et mini­ma­liste. Que les fans d’élec­tro se rassurent : pour clôtu­rer la soirée, Lala &ce a concocté une rencontre entre son produc­teur Low Jack et le dj français Brodinski, habi­tué des Nuits Sonores. Le mariage parfait entre grands clas­siques et nouvelle vague : nos nuits à l’unis­son sont de retour, et c’est une excel­lente nouvelle.

A night with… Lala &ce, avec entre autres Midas the Jaga­ban, Oklou, La Fève, Bamao Yendé et Tatyana Jane dans le cadre du festi­val Nuits Sonores, le mercredi 25 mai à partir de 23h à la Sucrière, Lyon 2e. De 24 à 29€.

Orel­san fait le plein à Gerland en star de l’In­ver­sion festi­val

Même les rappeurs finissent par se faire des cheveux blancs. On a le sentiment qu’il a toujours été là, mais Orelsan est déjà un vieux dans le « rap game », en témoigne cette mèche décolorée qu’il arbore depuis peu. Et si les horloges tournent, le rappeur sait en tirer parti pour...

La musique fait sa fête tout l’été sous le Kraken !

À moins de débarquer fraîchement d’un tour du monde qui vous aurait éloigné de l’actualité lyonnaise marquante de ces dernières semaines, vous connaissez sans doute déjà le « Kraken », cette pi-œuvre géante de 25m de hauteur qui a surgit le 4 mai dernier dans l’esplanade des Subs...

Fontaines DC fait carton plein au Transbo

Les Irlandais de Fontaines DC continuent d’agiter les salles. Les cinq musiciens à l’énergie débordante sont de retour pour un concert de post-punk déchainé au Transbordeur après la sortie le 22 avril de leur troisième album Skinty Fia, « la damnation du cerf ». Les étoiles monta...

Nick Cave, le concert immanquable des Nuits de Four­vière

Entre la lumière et l’obscurité, une ombre plane sur le rock depuis plusieurs décennies. Cette ombre, c’ est celle de Nick Cave, une présence longue, grave et dégingandée. Accompagné depuis 1984 par les Bad Seeds et la sortie de From Here to Eternity, le chanteur australien n’a e...