Sortir à Lyon
Partager cet article :

Cory Wong, le concert le plus groovy de Jazz à Vienne

Le guitariste groovy Wory Wong est en concert à Jazz à Vienne.
Cory Wong, le guitariste groovy et feel good, pour la première fois à Jazz à Vienne.

Guita­riste phéno­mé­nal, Cory Wong ouvrira de son groove festif le concert du légen­daire George Benson à Jazz à Vienne. Grande soirée annon­cée !

Cory Wong, c’est le p’tit gars qui, l’air de rien, vient nous donner une bonne leçon de groove. Insé­pa­rable de sa Stra­to­cas­ter et de ses panta­lons blancs de show­man, le guita­riste et compo­si­teur est pour le moins proli­fique. Depuis 2016, pas moins de quinze sorties à son actif : EP, live sessions, enre­gis­tre­ments de concerts et albums. À commen­cer par The Opti­mist qui l’a fait décol­ler sur la scène inter­na­tio­nale en conju­guant la puis­sance du brass band et le dyna­misme de son jeu de guitare au son découpé au scal­pel ; puis The Stri­ped Album (2020), plus popisch et riche en colla­bo­ra­tions, dont la chan­teuse Kimbra (Some­body that I used to know); et, plus éton­nant, le shred­der Joe Satriani qui vient poser son jeu élec­trique sur une produc­tion peau­fi­née au milli­mètre.

Guita­riste feel good

Il est actuel­le­ment en tour­née après la sortie de son dernier album Wong Café (2022). Avec ses accents feel good vintage, l’al­bum revêt son titre à merveille, il délivre une suite de morceaux aux allures de conver­sa­tions entre instru­men­tistes. Plus mid-tempo que les précé­dentes, les compos mettent en avant une grande coor­di­na­tion entre les musi­ciens : réunir (entre autres) un piano, deux claviers et deux batteurs, il faut le faire ! Égale­ment guita­riste à mi-temps du groupe à succès Vulf­peck, Cory Wong a pour premier talent celui de savoir s’en­tou­rer de bons musi­ciens d’ho­ri­zons variés, y compris pour jouer au néo-Prince disco sur un titre comme First Avenue. En témoigne son récent featu­ring avec Sierra Hull, mando­li­niste de Blue­grass, qui donne lieu à une perfor­mance, Criti­cism, paro­die  de TV show à l’amé­ri­caine loufoque pour un résul­tat d’une grande origi­na­lité avec des morceaux taillés sur mesure. Tous se rejoignent autour de cet opti­miste reven­diqué comme des amis qui se comprennent. Il faut dire qu’il est diffi­cile de résis­ter au charme et à l’hu­mour de cet hyper­ac­tif qui sait mener ses groupes et offrir au public sans oublier son sourire. Le concert parfait de l’été. E. B.

Cory Wong au festi­val Jazz à Vienne, théâtre antique. Lundi 11 juillet à 20h30, juste avant la légende George Benson. De 4 à 44 €.

Kae Tempest, le concert hip hop qu’il vous faut

La première fois qu'on a entendu son album The Line is A Curve, ça a été le coup de foudre. Artiste britannique à la croisée des genres, Tempest a d'abord été Kate, poète et figure du théâtre anglais avant de devenir Kae, quand son spoken word s'est teinté du meilleur du hip-hop....

M. se rêve encore plus grand en tour­née

Qui aime M ? Il saute. Il court. Il joue de la guitare avec les dents et enflamme les salles partout où il passe, comme Fourvière encore l’été dernier. Chaque concert de M, alias Matthieu Chedid alias M, est une performance. Toujours très généreux sur scène, le chanteur sait comm...

Black Lilys, le groupe lyon­nais qui cartonne à Londres

Ils déambulent sur Camden Street, la veille d’un concert à Londres, lorsqu’on les appelle pour discuter de New Era, leur nouvel album. L’une raconte d’une voix chaleureuse les tourments d’un disque marqué par un confinement séparés, l’autre, plus en retrait mais non moins sensibl...