Sortir à Lyon
Partager cet article :

Cinéma : année blanche ?

20% de la fréquen­ta­tion habi­tuelle sur la même période : voilà l’étiage – sacré­ment bas – auquel se situent les ciné­mas depuis leur réou­ver­ture, le 22 juin dernier. La médio­crité de l’offre de films n’aide sans doute pas, ni du côté des grosses comé­dies (Tout simple­ment noir, au mieux, Divorce club, irre­gar­dable au pire), ni du côté de l’art et essai (excepté notre film coup de coeur The King of Staten Island de Judd Apatow), pour­tant plus proli­fique, avant tout côté français. Qu’au­cun film ne tire vrai­ment son épingle du jeu dans une période dans une période aussi faible, montre aussi en creux le niveau de la produc­tion ciné­ma­to­gra­phique en géné­ral (dans les 50 films de ladite sélec­tion Cannes 2020, lequel avez-vous vrai­ment envie de voir ? Malheu­reu­se­ment, l’ho­ri­zon n’est pas plus bleu et il est à craindre que cette remise en route pous­sive ne s’an­ky­lose. Vue la situa­tion aux Etats-Unis, tout le cinéma holly­woo­dien est repoussé aux calendes grecques : le Mulan chinois de Disney n’est même plus daté, tandis que les suites d’Avatar ou de Star Wars, fran­chises reines du box office, sont main­te­nant repous­sées jusqu’en 2025, et aucune n’est envi­sa­gée avant fin 2022… Deux ans à attendre, d’au­tant plus longs que la pandé­mie du Covid para­lyse l’en­semble des tour­nages sur la planète : Amériques du Sud comme du Nord, Corée, Inde, Chine, Russie, Balkans, Austra­lie, Espagne, Angle­terre, Italie… Si l’on compte en moyenne un an au mini­mum pour fina­li­ser un film avant sa sortie, nous ne rever­rons a priori donc pas une offre à peu près habi­tuelle et diver­si­fiée de cinéma inter­na­tio­nal avant 2022, et même Cannes 2021 a du souci à se faire… Bref, l’an­née blanche évoquée un temps pour le spec­tacle vivant pour­rait bien être celle du cinéma, et rien ne dit que la bouli­mie de sorties de cinéma français suffisent à atti­rer un public suffi­sam­ment nombreux dans les salles. Seul espoir : la sortie du Tenet de Chris­to­pher Nolan avec Robert Pattin­son, long­temps diffé­rée, est aujourd’­hui fixée au 26 août, en atten­dant le nouveau James Bond en novembre. Reste à savoir si une hiron­delle suffira à faire le prin­temps du ciné­ma…

Vincent Lacoste et la jeune fille

Vincent Lacoste n’est pas seulement un acteur de comédie. Vous pouvez d’ailleurs voir actuellement Mes jours de gloire sur Canal +, joli premier film sur la dépression pour lequel on l’avait rencontré (lire l’entretien << ici >>). Avec Amanda, il trouvait son plus beau rôle drama...

Camille chante et danse à Four­vière

C’est LA chorégraphe sud-africaine qui a bousculé tous les codes du corps et des représentations du spectacle vivant depuis les années 2000, et ce, du hip-hop à l’opéra. Volontiers provocatrice mais toujours énergique, ludique et pleine de dérision, Robyn Orlin n’a jamais hésité ...

40 ans de Jazz à Vienne: c’est parti !

La voilà la bonne nouvelle, tombée le temps d'un Facebook live : "La configuration du Théâtre Antique de Vienne permet aujourd'hui à Jazz à Vienne d’envisager des concerts cet été." On vous avait déjà alléché en avant-première avec la plupart des noms de cette 40e édition et la n...

Festi­vals de cinéma : ça repart !

Le festival Lumière ouvre la billetterie pour la soirée d'ouverture, le cinéma Le Zola, toujours aussi entreprenant, maintient ses Reflets du cinéma ibérique et latino-américain, décalés à la mi-septembre... Bonne nouvelle, les événements culturels reprennent une place dans vos c...

Lignes de force

Si, comme nous, vous aimez le dessin, en particulier contemporain, dépêchez-vous de faire un tour à la galerie Henri Chartier. Il ne vous reste qu'une semaine pour découvrir les oeuvres vibrantes d'un artiste encore peu connu, Jean-Michel Comte. Un dessin extrait de la série ...