Sortir à Lyon
Partager cet article :

La vérité sur les coupes de subven­tions dans la culture

La Région et la Ville de Lyon baissent leurs subventions à l'Opéra de Lyon

Quand la mairie de Lyon a choisi de couper 500 000 euros à l’Opéra de Lyon l’an­née dernière, on n’a pas beau­coup entendu la petite intel­li­gent­sia cultu­relle lyon­nai­se… Soit. Quand la Région de la Laurent Wauquiez fait la même chose aujourd’­hui pour une somme stric­te­ment iden­tique (-500 000 euros), la même mairie et la même intel­li­gent­sia crient au scan­da­le… On a bien compris qu’il y avait des légis­la­tives en ligne de mire, mais pour ce qui concerne notre domaine de compé­tence – et comme nous ne faisons pas partie des idéo­logues – cette double peine à égalité des deux pôles de l’échiquier poli­tique nous semble parti­cu­liè­re­ment injuste et péna­li­sante pour une des struc­tures les plus dyna­miques – et les plus fréquen­tées – de la ville. Il suffit de voir la prochaine saison de l’Opéra pour s’en rendre comp­te… Sous prétexte de jeux poli­tiques (souvent blasés), il ne faudrait pas la mini­mi­ser : une baisse de subven­tions d’un million de subven­tions équi­vaut peu ou prou à suppri­mer un théâtre comme le TNG ou le Point du Jour…

Vous avez dit « redis­tri­bu­tion » ?

Non pas qu’une « redis­tri­bu­tion » comme le crie la mairie ou un « rééqui­li­brage » comme le chante la Région soit un problème en soi… si seule­ment elle était moti­vée. La baisse de la Région est parti­cu­liè­re­ment incom­pré­hen­sible lorsqu’on sait que l’Opéra de Lyon et le seul en Europe à avoir déve­lop­per une diffu­sion gratuite chaque été d’une oeuvre-phare, préci­sé­ment pour amener l’art lyrique dans les villes et les villages de la Région éloi­gnés de lui… Cher­chez l’er­reur ! D’autres baisses en revanche pour­raient parfai­te­ment se comprendre, si seule­ment elles étaient compen­sées à la même hauteur : alors que chacune des collec­ti­vi­tés se vante de soute­nir la culture et de main­te­nir les budgets, on attend toujours de connaître leur ambi­tion et les projets cultu­rels impor­tants qu’elles soutien­nent… Malheu­reu­se­ment, le triste spec­tacle poli­tique d’aujourd’­hui, c’est de clai­ron­ner ses coupes et non pas ses projets. Plutôt que d’an­non­cer leurs coupes respec­tives – par pure déma­go­gie élec­to­rale en vue des prochaines légis­la­tives – on aime­rait les collec­ti­vi­tés (qui portent bien mal leur nom) aient enfin le courage de leur poli­tique et défendent des projets cultu­rels pour de bon. Ceux de leur choix.

Brigitte Giraud et nos coups de coeurs de la rentrée litté­raire

On a lu les auteurs de la Région présents en cette rentrée littéraire, et on ne a choisi trois dont les livres sortent à partir du 17 août : Brigitte Giraud, Pierre Ducrozet et Carole Fives. Avant que vous ne puissiez les rencontrer en librairie à la rentrée. 1. Brigitte Gir...

Domi­nique Delorme va quit­ter la direc­tion des Nuits de Four­vière

Après 20 ans de bons et loyaux services, l’heure de la retraite a sonné pour Dominique Delorme, directeur des Nuits de Fourvière. Un grand professionnel, suffisamment politique pour être discret, qui aura été longtemps l’âme de nos Nuits... jusqu'en juin 2023. Son “festival id...

Berlioz, le plus beau festi­val clas­sique de l’été

Cette fois, Valery Gergiev ne viendra pas, nationalité russe oblige. Sir John Eliot Gardiner, autre grand habitué, non plus (rassurez-vous, il sera là l'année prochaine). Et pourtant, la programmation de la nouvelle édition du festival Berlioz à la Côte-Saint-André est toujours a...

Voilà l’été, le festi­val de danse gratuit partout dans Lyon

La Maison de la danse vient d’annoncer la nouvelle programmation de son festival Voilà l’été, qui sera l’occasion de découvrir des spectacles hors les murs partout dans Lyon. L’artiste autrichien Willi Dorner proposera son parcours Bodies in urban spaces auquel participeront 20 a...