Sortir à Lyon
Partager cet article :

Qui est in, qui est out ?

Instal­la­tion. Le meilleur musée d’art contem­po­rain de l’ag­glo est à Saint-Etienne, et le « MAMC » réouvre avec pas moins de 4 expos après plusieurs mois de travaux et quelque 3000 m2 réno­vés. A côté de la décou­verte majeure du dessi­na­teur Alexandre Léger (lire p 32), Entrare nell’o­pera revi­site l’arte povera italienne des années 60 avec une approche renou­ve­lée, centrée sur la théâ­tra­lité et l’in­ter­pel­la­tion décom­plexée du spec­ta­teur, avec un flori­lège de petites merveilles scéna­ri­sées et scéno­gra­phiées, bien loin des clichés par trop étriqués du mini­ma­lisme. L’en­semble, réalisé  en co-produc­tion avec le Kunst­mu­seum du Lich­ten­stein, va donner un lieu à un cata­logue raisonné de 600 œuvres, destiné à être un nouvel ouvrage de réfé­rence sur le mouve­ment. La sublime photo géante d’An­selmo courant vers l’in­connu sur le Strom­boli, qui donne son titre à l’ex­po­si­tion, vaut à elle seule le dépla­ce­ment. L.H.

Entrare nell’o­pera (entrez dans l’oeuvre, action et proces­sus dans l’arte povera). Jusqu’au 3 mai 2020 au Musée d’art moderne et contem­po­rain de Saint-Etienne. De 5 à 6,50 € pour l’en­semble du musée. mamc.saint-etienne.com

Pous­sin et l’amour, l’expo la plus atten­due de l’au­tomne

[mis à jour] On en sait déjà un peu plus sur la grande exposition organisée par le musée des Beaux-Arts cet hiver. Il s'agit de faire découvrir un Poussin méconnu - souvent réputé, à tort, austère - grâce au thème de l’amour qui traverse l’ensemble de son oeuvre. Deux tableaux...

L’Ho­ri­zon de Khéops, un voyage immer­sif au coeur des pyra­mides

L’Egypte et ses pharaons sont tendance en ce moment à Lyon. Apres l’expo Toutan­kha­mon à la découverte du pharaon oublié à La Sucrière, place à l’exploration immersive des pyramides avec l’Horizon de Khéops au Pôle de Commerces et de Loisirs Confluence. A peine débarrassé de ...

Spec­ta­cu­laire, l’expo grand spec­tacle au temps des Romains

Théâtre de pantomimes, courses de chars et combats de gladiateurs… Dans l’Empire romain, le spectacle ne se prend pas à la légère ! Grandiose et populaire, il occupe une place centrale dans la vie de la Cité, dont rend compte la nouvelle exposition du musée Lugdunum qui plonge le...

Entre­tien en hommage à Pierre Soulages, un géant de la pein­ture

Nous avions rencontré Pierre Soulages en 2012 pour son exposition au musée des Beaux-Arts de Lyon, qui a depuis acquis plusieurs de ces toiles. Conversation avec un maître de la lumière, grand gaillard en Reebok noires qui "n'avait rien contre le fait d'être populaire". Il avait ...