Sortir à Lyon
Partager cet article :

De Rembrandt à Lionel Sabatté

Photo et dessin en ligne. En atten­dant le décon­fi­ne­ment, les gale­ries se mettent au virtuel en mettant en ligne les expo­si­tions qui devaient se tenir au prin­temps. C’est le cas sur le site de la Gale­rie du Réver­bère avec l’ex­po­si­tion photo et vidéo « Globe-Trot­teurs », soit les voyages en images de quatre photo­graphes parmi lesquels bien évidem­ment le fonda­teur de la gale­rie, Jacques Damez, et un grand habi­tué des lieux, Bernard Plossu. De leurs côtés, la Fonda­tion Bullu­kian et la Gale­rie 1 111 devaient présen­ter le travail d’un artiste déjà venu à Lyon l’an­née dernière et dont on aime beau­coup les œuvres : Lionel Sabatté. Commen­cez par faire un tour sur le site de la Fonda­tion Bullu­kian, où vous trou­ve­rez un lien vers une vidéo de présen­ta­tion de l’ins­tal­la­tion en compa­gnie de l’ar­tiste. L’oc­ca­sion de décou­vrir les diffé­rentes facettes de son travail de sculp­ture et de pein­ture, qui ont toutes en commun une volonté d’ex­pé­ri­men­ter tous types de maté­riaux, même les plus impro­bables. Pour mieux vous en rendre compte, faites ensuite un tour sur la page Artsy du 1 111. La gale­rie y présente les portraits de Lionel Sabatté, réali­sés à partir de pous­sière récol­tée dans le métro pari­sien, au milieu de splen­dides Rembrandt ! L’ar­tiste trans­mute la matière pour d’in­croyables dessins tout en finesse, que vous pouvez agran­dir… jusqu’à ce que leurs regards deviennent encore plus trou­blants… C.S.

« Globe-trot­teurs », expo­si­tion photo de Jacques Damez, Bernard Plossu, Thomas Chable, Serge Clément, est visible << ici >>.

La vidéo de présen­ta­tion de l’ex­po­si­tion « Frag­ments mouvants » de Lionel Sabatté à la fonda­tion Bullu­kian est visible << ici >>.

Lionel Sabatté et Rembrandt sont visibles sur la page du 1 111 sur artsy.net << >>.

Slalom, le + beau film de la rentrée

Longtemps repoussé, le premier film de Charlène Favier tourné en Savoie sort enfin pour la réouverture des salles le 19 mai prochain. Un sujet brûlant (l'emprise d'un coach sur une jeune skieuse), la révélation d'une cinéaste subtile qui mise sur la complexité des personnages... ...

Le grand projet disco­gra­phique de l’ONL

à peine arrivé depuis septembre à l’Auditorium, que le nouveau directeur musical Nikolaj Szeps-Znaider a déjà lancé un projet artistique d’une ampleur digne des grandes heures d’Emmanuel Krivine. Malgré l’absence de public (pas merci Roselyne), il a d'abord travaillé en orfèvre l...

Ludwig et Jona­than à l’Au­di­to­rium

Avec tous ces événements enrhumés, on en aurait presque oublié l'anniversaire Beethoven. Il reprend de plus belle en cette fin d'année avec, rien que pour le mois d'octobre, la musique de chambre – trop souvent sous-estimée chez Beethoven – accessible et gratuite au CNSMD, et le ...

Ozon, ce senti­ment de l’été

Le problème avec les histoires d'amour, c'est quand on n'y croit pas. C'est ce qui arrive avec ce drôle de film de François Ozon, au demeurant très beau, planant comme un conte d'été, ou comme un film de Xavier Dolan réalisé sur le tard... En partie autobiographique (lire notre e...