Sortir à Lyon
Partager cet article :

Voyage intime en Cali­for­nie

Après les librai­ries, c’est au tour des gale­ries de rouvrir, à commen­cer par la petite gale­rie du Bleu du ciel qui monte qui monte qui monte et a décidé de prolon­ger son expo Outre­monde de la photo­graphe Laura Henno, jusqu’au 12 septembre. De quoi partir se dépay­ser pour le désert cali­for­nien, où seuls 150 habi­tants vivent encore dans les mobil homes cette région recu­lée aux tempé­ra­tures cani­cu­laires inte­nables l’été. Laura Henno s’est juste­ment inté­res­sée à eux non pas pour obser­ver des margi­naux esseu­lés mais bien sur les faits et gestes humains, trop humains, d’une famille à part entière, entre parents et bébés autour de Mary Ann, Ethan et leur enfants Jack Jack (photo). Autour d’eux, se déploie peu à peu toute une commu­nauté de person­nages, du pasteur Dave aux amis, vivant au milieu de paysages gran­dioses et déso­lés. L’art du portrait inti­miste de Laura Henno est une façon de nous les rendre proches en nous emme­nant à l’autre bout du monde. C’est ce qui s’ap­pelle une sortie idéale par temps de (début de) décon­fi­ne­ment. L.H.

Réou­ver­ture du Bleu du Ciel, gale­rie photo vendredi 22 mai à 14h30. Puis du mercredi au samedi de 14h30 à 19h.

Outre­monde, expo­si­tion photo­gra­phique de Laura Henno, jusqu’au 12 septembre. Présen­ta­tion géné­rale << ici >>.

Présen­ta­tion vidéo par le commis­saire de l’ex­po­si­tion, Michel Poivert, << >>.

Atten­tion : merci de venir au Bleu du Ciel muni(e) d’un masque.

La tartuf­fe­rie des salles de spec­tacle

Nous aussi, on y a cru. On vous avait concocté un numéro de décembre truffé des belles expos, des beaux films, de spectacles même et de vacances sous la neige. On pensait que c'était ça, sauver Noël (à lire ici pour vous détendre). Que nenni. Macron et son Mini-moi Castex en ont ...

Fait d’hi­ver en Lozère

Le dernier film du réalisateur de Harry, un ami qui vous veut du bien, sorti en catimini à la toute fin de 2019, est bien trop original pour qu'on ne vous le conseille pas, aujourd'hui qu'il débarque sur Canal +... Mais Seules les bêtes est aussi suffisamment inabouti pour qu'on ...

Le boom des librai­ries indé­pen­dantes

L'exception culturelle, ce sont elles. Alors que le cinéma ou les musées enregistraient sur 2019 une perte de fréquentation abyssale de l'ordre de – 70 %, les librairies, elles, se maintenaient autour de – 3% de moyenne au niveau national. Une forme de stabilité déjà inespérée, m...

Plat de résis­tance

Théâtre politique. C’était le spectacle d’ouverture du festival d’Avignon, avec un rôle de patriarche créé sur mesure pour Jacques Weber qui n’avait jamais joué dans le Cour d’honneur. On ne sait pas comment le grand plateau au mobilier blanc étalé sur des dizaines de mètres à Av...

Audiard au festi­val Lumière

Si la perspective de la réouverture des cinémas en juillet se précise, la tenue de la 12e édition du festival Lumière du 10 au 18 octobre est désormais officielle. A voir selon quelles modalités – notamment en ce qui concerne les séances géantes à la Halle Tony Garnier – mais l'e...