Sortir à Lyon

Picasso et Lyon par Robert Dois­neau

Vous avez aimé l’expo Picasso au Musée des Beaux-Arts (lire notre article << ici >>) ? Alors vous aime­rez aussi voir Picasso l’ar­tiste sous l’oeil de Robert Dois­neau. C’est le thème de la nouvelle expo­si­tion – photo – du musée Jean Couty : Portraits d’ar­tistes et vues de Lyon par Robert Dois­neau, à partir du 16 octobre. Les vues de Lyon sont tirés d’un repor­tage du grand photo­graphe pour la maga­zine Vogue en 1950. L’oc­ca­sion de retrou­ver le Lyon d’an­tan, la ville grise mythique d’après-guerre, sous l’oeil mali­cieux du plus popu­laire des photo­graphes du XXe siècle. Bref, l’expo grand public de la rentrée.

Lyon quais de Saône par Robert Dois­neau, 1950.

Robert Dois­neau, Portraits d’ar­tistes et vues de Lyon. A partir du vendredi 16 octobre au musée Jean Couty, Île Barbe, Lyon 9e. De 4 à 6 €.

Ondine, le plus beau film de la rentrée

Tous ses films parlent d'amour, mais en parlent comme aucun autre. Dans Transit, Christian Petzold mettait en scène sans prévenir un court récit de 1940 dans le monde d'aujourd'hui, comme si tous les enjeux de la Seconde Guerre mondiale (réfugiés, persécution, Résistance) venaien...

Amitié trans­al­pine

Franco-italien. AntoLio est la preuve culinaire par excellence que Lyon et l’Italie ont des racines communes. Rien que le nom du restaurant nous met sur la piste : ne cherchez pas la faute de dyslexie, AntoLio est le résultat de l’accolade des prénoms des deux créateurs, Antonio,...

3 ques­tions à Vincent Lacoste

Comédie. Nous avions rencontré Vincent Lacoste pour la sortie du premier film d'Antoine de Bary. L'occasion de publier à nouveau cet entretien express avec l'éternel ado du cinéma français, alors que le film, privé de son exploitation au cinéma, sort aujourd'hui en Vod. Dans M...