Sortir à Lyon
Partager cet article :

La science fait sa fête au virus

La Covid-19 est partout, et même à la fête de la science. Mais dans ce cas précis, il s’agit d’une bonne nouvelle puisque le musée des Confluences a choisi de placer l’évè­ne­ment sous le thème des virus et des épidé­mies, histoire de nous aider à mieux comprendre la situa­tion actuelle.

Obser­va­tion de micro-orga­nismes au micro­scope et enquête épidé­mio­lo­giques pour les plus jeunes, films docu­men­taires et confé­rences sur les microbes ou encore sur les consé­quences de l’épi­dé­mie pour le futur du côté des adultes, on aura de quoi faire pour cerner un peu mieux notre ennemi le virus et couper court aux infor­ma­tions anxio­gènes.

Fête de la science, Écolo­gie des virus : épidé­mies, biodi­ver­sité et socié­tés, du jeudi 1er au dimanche 4 octobre au musée des Confluences, Lyon 2e. Gratuit sur réser­va­tion. musee­des­con­fluences.fr

Pous­sin et l’amour, l’expo la plus atten­due de l’au­tomne

[mis à jour] On en sait déjà un peu plus sur la grande exposition organisée par le musée des Beaux-Arts cet hiver. Il s'agit de faire découvrir un Poussin méconnu - souvent réputé, à tort, austère - grâce au thème de l’amour qui traverse l’ensemble de son oeuvre. Deux tableaux...

L’Ho­ri­zon de Khéops, un voyage immer­sif au coeur des pyra­mides

L’Egypte et ses pharaons sont tendance en ce moment à Lyon. Apres l’expo Toutan­kha­mon à la découverte du pharaon oublié à La Sucrière, place à l’exploration immersive des pyramides avec l’Horizon de Khéops au Pôle de Commerces et de Loisirs Confluence. A peine débarrassé de ...

Spec­ta­cu­laire, l’expo grand spec­tacle au temps des Romains

Théâtre de pantomimes, courses de chars et combats de gladiateurs… Dans l’Empire romain, le spectacle ne se prend pas à la légère ! Grandiose et populaire, il occupe une place centrale dans la vie de la Cité, dont rend compte la nouvelle exposition du musée Lugdunum qui plonge le...

Entre­tien en hommage à Pierre Soulages, un géant de la pein­ture

Nous avions rencontré Pierre Soulages en 2012 pour son exposition au musée des Beaux-Arts de Lyon, qui a depuis acquis plusieurs de ces toiles. Conversation avec un maître de la lumière, grand gaillard en Reebok noires qui "n'avait rien contre le fait d'être populaire". Il avait ...