Sortir à Lyon
Partager cet article :

Lignes de force

Si, comme nous, vous aimez le dessin, en parti­cu­lier contem­po­rain, dépê­chez-vous de faire un tour à la gale­rie Henri Char­tier. Il ne vous reste qu’une semaine pour décou­vrir les oeuvres vibrantes d’un artiste encore peu connu, Jean-Michel Comte.

Un dessin extrait de la série Les Lignes de Jean Michel Comte (Photo Blaise Adilon).

Comme un exutoire à la violence qu’il a subie plus jeune, Jean-Michel Comte écrit fréné­tique­ment des insultes sur avant de les calfeu­trer sous des bouts de papiers collés. Pour scel­ler défi­ni­ti­ve­ment cette colère, il vient ensuite strier compul­si­ve­ment la feuille de lignes noires, tracées à l’encre et à main levée. Aucune erreur n’est permise. L’ar­tiste semble ainsi recoudre ses bles­sures, et de ses gestes physiques nait une force hypno­tique qui n’en finit pas de vous happer. Lais­sez-vous glis­ser dans son monde.

L’As­saut, dessins de Jean-Michel-Comte, jusqu’au samedi 31 octobre à la gale­rie Henri Char­tier, Lyon 2e. Le mardi de 14h à 19h et du mercredi au samedi de 11h à 19h. Entrée libre. henri­char­tier.com

Le beau bizarre de Louis Bouquet

Modeste en nombre d'œuvres, l’exposition du musée des Beaux-Arts consacrée à Louis Bouquet, le peintre de la fresque de la Grande poste place Bellecour, n’en est pas moins une révélation. Rétrospectivement, ce peintre qui n’aura vécu que de commandes publiques à travers des œuvre...

L’expo de l’été : le laby­rinthe des songes à Villeur­banne

C’est l’exposition événement de cet été qui se prolongera jusqu’à l’automne. En plus de réaliser les films les plus contemplatifs du cinéma (lire notre critique de Cemetery of splendour), errant à la lisière du royaume des morts et de celui des vivants, Apichatpong Weerasethakul ...

La chapelle de l’Île Barbe s’ex­pose

Profitez-en, c’est l’une des rares fois où vous pourrez visiter l’intérieur rénové de la chapelle de l’île Barbe. Depuis 2019, celle-ci ouvre deux fois par an ses portes au public avec des expositions organisées par Françoise Souchaud. Rien de subversif nous apprend cette dernièr...

Cuisine romaine au temps de Lugdu­num

Le saviez-vous ? Le musée Lugdunum est gratuit le premier dimanche du mois ! ça tombe bien : ce 4 juillet est le dernier jour pour profiter de l'exposition sur la cuisine romaine. Miam. On a tous en tête les repas gargantuesques des scènes de banquets romains croqués dans ...