Sortir à Lyon
Partager cet article :

Tombeau pour Saint-Exupéry à la Sucrière

Il fallait bien une belle expo­si­tion pour célé­brer les 120 ans de la nais­sance de l’au­teur du livre le plus vendu au monde, surtout s’il est né à Lyon et qu’im­porte qu’il n’y ait jamais vécu. Et pour être belle, l’ex­po­si­tion consa­crée à Saint-Exupéry à la Sucrière l’est. Dommage alors qu’il n’y ait ni fil direc­teur ni fond dans ce parcours guidé à l’au­dio-guide. L’ex­po­si­tion débute par une lecture audio du Petit Prince en déam­bu­lant dans une salle étoi­lée, au milieu de sculp­tures inspi­rées des illus­tra­tions du livre. Sympa au premier coup d’oeil, ça devient vite long de faire le pied de grue devant une statue pendant qu’on nous raconte une histoire qu’on connait par coeur. Chan­ge­ment de décor dans la seconde partie qui raconte la vie de Saint-Exupéry, façon hagio­gra­phie. Obser­vez ici de vraies repro­duc­tions de lettres illi­sibles écrites par l’au­teur, décou­vrez les pipes en bois que sa femme lui a offertes, admi­rez cet habit de mate­lots qui ressem­blait proba­ble­ment à celui qu’il portait enfant… Un parcours anec­do­tique, rendu pénible par les 30 stations d’au­dio-guide à écou­ter. La dernière partie est celle qui vaut le plus le coup d’oeil, avec un spec­tacle animé par des projec­tions vidéos sur d’im­menses livres ouverts, faisant penser à la dernière expo­si­tion consa­crée à Picasso. Malheu­reu­se­ment, on n’ap­prend toujours rien. Une scéno­gra­phie léchée qui cache une certaine vacuité et des prix très peu acces­sibles pour une figure si popu­lai­re… A vous de voir si vous avez envie de dépen­ser 15€ pour admi­rer le véri­table encrier de Saint-Exupé­ry…

Antoine de Saint-Exupéry, un Petit Prince parmi les Hommes. Du mercredi 14 octobre au dimanche 25 avril à La Sucrière, Lyon 2e Confluence. Du mardi au vendredi de 10h à 18h, samedi et dimanche jusqu’à 19h. De 9 à 15€. Réser­ver vos places ici

Slalom, le + beau film de la rentrée

Longtemps repoussé, le premier film de Charlène Favier tourné en Savoie sort enfin pour la réouverture des salles le 19 mai prochain. Un sujet brûlant (l'emprise d'un coach sur une jeune skieuse), la révélation d'une cinéaste subtile qui mise sur la complexité des personnages... ...

Le grand projet disco­gra­phique de l’ONL

à peine arrivé depuis septembre à l’Auditorium, que le nouveau directeur musical Nikolaj Szeps-Znaider a déjà lancé un projet artistique d’une ampleur digne des grandes heures d’Emmanuel Krivine. Malgré l’absence de public (pas merci Roselyne), il a d'abord travaillé en orfèvre l...

NoZe, la terrasse du matin au soir

Terrasses. Pendant le confinement, le NoZe a doublé de volume. Comme certains d’entre nous, ajouteront les esprits taquins... Il y a désormais une grande salle, qui n’a rien perdu du charme précédent, très lumineuse, avec un agréable coin salon. Mais surtout, il suffit désormais ...

Le retour de Fred­die : One night of Queen !

Cuir-moustache Sans elle, Freddie Mercury serait resté Farrokh Bulsara et n’aurait jamais intégré le panthéon tant convoité des chanteurs moustachus, aux côtés de Georges Brassens et de Jean Ferrat. Directement inspirée du style de la communauté gay de San Francisco, la stachm...