Sortir à Lyon
Partager cet article :

Tombeau pour Saint-Exupéry à la Sucrière

Il fallait bien une belle expo­si­tion pour célé­brer les 120 ans de la nais­sance de l’au­teur du livre le plus vendu au monde, surtout s’il est né à Lyon et qu’im­porte qu’il n’y ait jamais vécu. Et pour être belle, l’ex­po­si­tion consa­crée à Saint-Exupéry à la Sucrière l’est. Dommage alors qu’il n’y ait ni fil direc­teur ni fond dans ce parcours guidé à l’au­dio-guide. L’ex­po­si­tion débute par une lecture audio du Petit Prince en déam­bu­lant dans une salle étoi­lée, au milieu de sculp­tures inspi­rées des illus­tra­tions du livre. Sympa au premier coup d’oeil, ça devient vite long de faire le pied de grue devant une statue pendant qu’on nous raconte une histoire qu’on connait par coeur. Chan­ge­ment de décor dans la seconde partie qui raconte la vie de Saint-Exupéry, façon hagio­gra­phie. Obser­vez ici de vraies repro­duc­tions de lettres illi­sibles écrites par l’au­teur, décou­vrez les pipes en bois que sa femme lui a offertes, admi­rez cet habit de mate­lots qui ressem­blait proba­ble­ment à celui qu’il portait enfant… Un parcours anec­do­tique, rendu pénible par les 30 stations d’au­dio-guide à écou­ter. La dernière partie est celle qui vaut le plus le coup d’oeil, avec un spec­tacle animé par des projec­tions vidéos sur d’im­menses livres ouverts, faisant penser à la dernière expo­si­tion consa­crée à Picasso. Malheu­reu­se­ment, on n’ap­prend toujours rien. Une scéno­gra­phie léchée qui cache une certaine vacuité et des prix très peu acces­sibles pour une figure si popu­lai­re… A vous de voir si vous avez envie de dépen­ser 15€ pour admi­rer le véri­table encrier de Saint-Exupé­ry…

Antoine de Saint-Exupéry, un Petit Prince parmi les Hommes. Du mercredi 14 octobre au dimanche 25 avril à La Sucrière, Lyon 2e Confluence. Du mardi au vendredi de 10h à 18h, samedi et dimanche jusqu’à 19h. De 9 à 15€. Réser­ver vos places ici

La tartuf­fe­rie des salles de spec­tacle

Nous aussi, on y a cru. On vous avait concocté un numéro de décembre truffé des belles expos, des beaux films, de spectacles même et de vacances sous la neige. On pensait que c'était ça, sauver Noël (à lire ici pour vous détendre). Que nenni. Macron et son Mini-moi Castex en ont ...

Le boom des librai­ries indé­pen­dantes

L'exception culturelle, ce sont elles. Alors que le cinéma ou les musées enregistraient sur 2019 une perte de fréquentation abyssale de l'ordre de – 70 %, les librairies, elles, se maintenaient autour de – 3% de moyenne au niveau national. Une forme de stabilité déjà inespérée, m...

Vue verti­gi­neuse du Parc de Four­vière

C’est le parc le plus vertigineux de Lyon, en particulier grâce à sa passerelle des quatre-Vents. Situé au sommet de la colline de Fourvière, le Parc des Hauteurs offre une vue panoramique sur la colline de la Croix-Rousse, la Saône ou encore les jardins de congrégations religieu...

Les Lyon­nais à l’as­saut des Molières !

Cérémonie. Bon, on ne va pas accorder trop de crédit artistique à une cérémonie pilotée par un entrepreneur de théâtre privé ami du Président de la République (Jean-Marc Dumontet), mais si les Molières peuvent donner un peu (plus) de visibilité à des gens qu'on aime, allons-y, re...