Sortir à Lyon
Partager cet article :

L’art contem­po­rain en bas de chez vous

Le privé a du bon : pour « à ciel ouvert », la mairie de Lyon est allée trou­ver le studio Ganek pour faire décou­vrir 20 artistes d’art contem­po­rain en placar­dant leurs oeuvres dans les sucettes des célèbres panneaux Decaux, partout dans la ville, donc y compris en bas de chez vous…

Visite de son quar­tier à faire soi-même

Jesus Alberto Beni­tez quai Auga­gneur en aval du pont Wilson.

Et il y a du beau monde au balcon pour vous donner à voir du beau avant la réou­ver­ture des musées (qu’on n’es­père pas pour la Saint Glin­glin, hein…) : Marc Desgrand­champs (surtout à la Croix-Rousse), Géral­dine Koziak, ou encore Aman­dine Moha­med Dela­porte. Petit bémol : la présen­ta­tion en bandeau sur chaque panneau Decaux ramène un peu trop ces oeuvres d’art à des publi­ci­tés lambda dans l’oeil distrait du passant, mais vous pouvez consul­ter le plan des artistes de la ville de Lyon pour appré­cier ceux qui sont autour de chez vous, ou allez voir les autres d’un saut de vélo…

Géral­dine Koziak et ses acolytes rue de la Répu­blique. (en haut Simon Feydieu quai Auga­gneur, Lyon 3e).

Visite guidée pour 5 €

Mais le privé n’est pas philan­thrope pour autant : ce n’est peut-être pas la peine d’al­ler débour­ser 5 € pour une visite guidée de quelques oeuvres dans ce qui reste, malgré tout, des panneaux publi­ci­tai­res… Vous pour­rez toujours aller les dépen­ser pour aller voir la superbe expo Edi Dubien au Mac de Lyon dès la réou­ver­ture (lire tout le bien qu’on en pense << ici >>… Dépê­chez-vous donc de faire le tour de votre pâté de maison enjo­livé par des artistes d’aujourd’­hui (et certains travaillent même juste à côté de chez vous, comme Marc Desgrand­champs, c’est ce qu’on appelle le circuit-court artis­tique) : l’opé­ra­tion se termine le 5 mai. Après, la pub repren­dra ses droits…

A Ciel ouvert, 20 artistes dans les rues de Lyon. Gratuit / 5 €. Jusqu’au 5 mai.

Le plan des artistes dans la ville pour trou­ver celles et ceux qui sont proches de chez vous.

Encore plus grand, encore plus beau, et gratuit : décou­vrez tous les parcours d’art urbain sur Street Art Lyon.

Slalom, le + beau film de la rentrée

Longtemps repoussé, le premier film de Charlène Favier tourné en Savoie sort enfin pour la réouverture des salles le 19 mai prochain. Un sujet brûlant (l'emprise d'un coach sur une jeune skieuse), la révélation d'une cinéaste subtile qui mise sur la complexité des personnages... ...

Le grand projet disco­gra­phique de l’ONL

à peine arrivé depuis septembre à l’Auditorium, que le nouveau directeur musical Nikolaj Szeps-Znaider a déjà lancé un projet artistique d’une ampleur digne des grandes heures d’Emmanuel Krivine. Malgré l’absence de public (pas merci Roselyne), il a d'abord travaillé en orfèvre l...

Fils de personne

Il a les rôles de petites frappes qui lui collent à la peau et ça lui va plutôt bien au teint. Après avoir joué les apprentis djihadistes pour Téchiné aux côtés de Deneuve dans L’Adieu à la nuit ou encore le fils rebelle de Virginie Efira chez Joachim Lafosse dans Continuer, Kace...

Une vie cachée : grand film pour héros ordi­naire

Cinéma d'auteur. Après des derniers films décevants (Song to Song), Terrence Malick opère un retour aux sources de son cinéma en s’inspirant de la vie de Franz Jägerstätter, un paysan autrichien qui refusa de prêter allégeance à Hitler. Bien entendu, ici, il n’y a ni combats ni b...