Sortir à Lyon
Partager cet article :

La chapelle de l’Île Barbe s’ex­pose

Profi­tez-en, c’est l’une des rares fois où vous pour­rez visi­ter l’in­té­rieur rénové de la chapelle de l’île Barbe. Depuis 2019, celle-ci ouvre deux fois par an ses portes au public avec des expo­si­tions orga­ni­sées par Françoise Souchaud. Rien de subver­sif nous apprend cette dernière – nous sommes toujours dans un lieu consa­cré- mais des œuvres qui renouent simple­ment avec la beauté plas­tique. Cette deuxième expo­si­tion, inti­tu­lée Pure, se base ainsi sur la Cause formelle d’Aris­tote, mais rassu­rez-vous, vous n’au­rez pas besoin de révi­ser vos cours de philo pour appré­cier les jeux de matière des œuvres. On a parti­cu­liè­re­ment aimé les sculp­tures toute en rondeurs brillantes, comme gonflées à l’hé­lium, de Vincent Breed, la drôle de couver­ture mangées d’in­sectes colo­rés, confec­tionné par Sabine Feli­ciano, censée réunir les morts et les vivants, ou encore ce chemin de croix en papier signé Françoise Luciani. Ne manquez pas non plus le grand tableau entre nature et abstrac­tion d’Isabelle Brae­mer (photo) dans l’ab­side de l’an­cienne église, là où les reines de France venaient prier.

Pure ou la Cause formelle, jusqu’au dimanche 18 juillet, chapelle Notre Dame de l’île Barbe. Du mardi au dimanche de 13h à 18h. Entrée libre. Souchaud art project.

Pous­sin et l’amour, l’expo la plus atten­due de l’au­tomne

[mis à jour] On en sait déjà un peu plus sur la grande exposition organisée par le musée des Beaux-Arts cet hiver. Il s'agit de faire découvrir un Poussin méconnu - souvent réputé, à tort, austère - grâce au thème de l’amour qui traverse l’ensemble de son oeuvre. Deux tableaux...

L’Ho­ri­zon de Khéops, un voyage immer­sif au coeur des pyra­mides

L’Egypte et ses pharaons sont tendance en ce moment à Lyon. Apres l’expo Toutan­kha­mon à la découverte du pharaon oublié à La Sucrière, place à l’exploration immersive des pyramides avec l’Horizon de Khéops au Pôle de Commerces et de Loisirs Confluence. A peine débarrassé de ...

Spec­ta­cu­laire, l’expo grand spec­tacle au temps des Romains

Théâtre de pantomimes, courses de chars et combats de gladiateurs… Dans l’Empire romain, le spectacle ne se prend pas à la légère ! Grandiose et populaire, il occupe une place centrale dans la vie de la Cité, dont rend compte la nouvelle exposition du musée Lugdunum qui plonge le...

Entre­tien en hommage à Pierre Soulages, un géant de la pein­ture

Nous avions rencontré Pierre Soulages en 2012 pour son exposition au musée des Beaux-Arts de Lyon, qui a depuis acquis plusieurs de ces toiles. Conversation avec un maître de la lumière, grand gaillard en Reebok noires qui "n'avait rien contre le fait d'être populaire". Il avait ...