Sortir à Lyon
Partager cet article :

La chapelle de l’Île Barbe s’ex­pose

Profi­tez-en, c’est l’une des rares fois où vous pour­rez visi­ter l’in­té­rieur rénové de la chapelle de l’île Barbe. Depuis 2019, celle-ci ouvre deux fois par an ses portes au public avec des expo­si­tions orga­ni­sées par Françoise Souchaud. Rien de subver­sif nous apprend cette dernière – nous sommes toujours dans un lieu consa­cré- mais des œuvres qui renouent simple­ment avec la beauté plas­tique. Cette deuxième expo­si­tion, inti­tu­lée Pure, se base ainsi sur la Cause formelle d’Aris­tote, mais rassu­rez-vous, vous n’au­rez pas besoin de révi­ser vos cours de philo pour appré­cier les jeux de matière des œuvres. On a parti­cu­liè­re­ment aimé les sculp­tures toute en rondeurs brillantes, comme gonflées à l’hé­lium, de Vincent Breed, la drôle de couver­ture mangées d’in­sectes colo­rés, confec­tionné par Sabine Feli­ciano, censée réunir les morts et les vivants, ou encore ce chemin de croix en papier signé Françoise Luciani. Ne manquez pas non plus le grand tableau entre nature et abstrac­tion d’Isabelle Brae­mer (photo) dans l’ab­side de l’an­cienne église, là où les reines de France venaient prier.

Pure ou la Cause formelle, jusqu’au dimanche 18 juillet, chapelle Notre Dame de l’île Barbe. Du mardi au dimanche de 13h à 18h. Entrée libre. Souchaud art project.

Just an illu­sion, le nouveau musée de Lyon 2

Ce n’est pas un effet d’optique : après Paris, le musée de l’Illusion vient d’ouvrir ses portes à Lyon, au Grand Hôtel-Dieu. Et les effets d’optique justement, il en est question tout du long. Vase de Rubin, illusion de Ponzo, anamorphose, double miroir… Dans un espace jaune e...

Le grand parcours du street art dans Lyon l’été

Vous restez à Lyon cet été et vous voulez en prendre plein les mirettes pour pas un kopeck ? On vous a concocté un parcours street art XXL, de la Rive gauche à la Croix-Rousse avec les plus belles œuvres du Lyon d'aujourd'hui. Lyon Rive gauche, des halles de Lyon à la halle De...

Le beau bizarre de Louis Bouquet

Modeste en nombre d'œuvres, l’exposition du musée des Beaux-Arts consacrée à Louis Bouquet, le peintre de la fresque de la Grande poste place Bellecour, n’en est pas moins une révélation. Rétrospectivement, ce peintre qui n’aura vécu que de commandes publiques à travers des œuvre...

L’expo de l’été : le laby­rinthe des songes à Villeur­banne

C’est l’exposition événement de cet été qui se prolongera jusqu’à l’automne. En plus de réaliser les films les plus contemplatifs du cinéma (lire notre critique de Cemetery of splendour), errant à la lisière du royaume des morts et de celui des vivants, Apichatpong Weerasethakul ...