Sortir à Lyon
Partager cet article :

Just an illu­sion, le nouveau musée de Lyon 2

Musée de l'illusion Lyon

Ce n’est pas un effet d’op­tique : après Paris, le musée de l’Il­lu­sion vient d’ou­vrir ses portes à Lyon, au Grand Hôtel-Dieu. Et les effets d’op­tique juste­ment, il en est ques­tion tout du long.

Vase de Rubin, illu­sion de Ponzo, anamor­phose, double miroir… Dans un espace jaune et noir, de nombreux tableaux d’op­tique et miroirs viennent trou­bler les sens et la rétine pour affo­ler le cerveau, comme ces sculp­tures convexes que l’œil perçoit à plat ou qui semblent suivre nos dépla­ce­ments. Malins, les concep­teurs ont imaginé plusieurs de ces anima­tions spécia­le­ment pour les télé­phones portables et réseaux sociaux : on peut ainsi se prendre en photo via un miroir et donner l’im­pres­sion de tomber d’un buil­ding ou encore s’im­mor­ta­li­ser dans la salle d’Al­bert Ames qui vous donnera l’im­pres­sion d’être un géant en compa­rai­son de la personne qui vous accom­pagne.

La plupart des illu­sions présen­tées sont simplis­simes, ce qui ne les empêche pas d’être bluf­fantes pour certaines, et toutes sont accom­pa­gnées d’un texte scien­ti­fique qui explique les causes de l’ef­fet d’op­tique. Mention spéciale au vortex, qui fera croire à votre corps tout entier que vous êtes en rota­tion dans l’es­pace, jusqu’à en perdre l’équi­libre. Un musée à sensa­tions qui plaira à un public fami­lial et touris­tique, avec une vraie visée ludique et popu­laire. Dommage que les prix, eux, ne le soient pas


Musée de l’Il­lu­sion, Grand Hôtel-Dieu, Lyon 2e. Tous les jours de 10 h à 20 h, jusqu’à 22 h les jeudis, vendre­dis et same­dis. De 12 à 18 €.

Les Vani­tés, ou comment célé­brer la vie à travers la mort

La commissaire de la nouvelle exposition du musée des Beaux-Arts, Ludmila Virassamynaïken,  nous présente la façon dont elle a abordé le thème des vanités à travers les siècles et les esthétiques, "à la mort à la vie". A quelle époque débute le thème des vanités en histoire de...

Derniers jours pour voir l’expo Peri­phery of the night

C’est l’exposition événement de cet automne. En plus de réaliser les films les plus contemplatifs du cinéma contemporain (son dernier film Memoria est actuellement à l'affiche ; lire aussi notre critique de Cemetery of splendour), errant à la lisière du royaume des morts et de ce...

Les Sioux ou comment chan­ger notre regard à Confluences

Détrompez-vous : Sur la piste des Sioux, la nouvelle grande exposition du musée des Confluences, n’a rien d’un parcours ethnologique classique où l'on découvrirait le B.a.-ba des mœurs et coutumes des indiens d’Amérique. L’institution fait un pas de côté en analysant comment les ...

Gratuit : allez voir l’expo Lugdu­num sur le pouvoir

L’exercice du pouvoir dans l’Empire romain, c’est pire qu’un épisode de Dallas. Meurtre, alliance, adoption d’un proche pour en faire son héritier… Autant dire qu’à côté, les prochaines présidentielles même avec un grand Z vont faire pâle figure... Rome, c’est Dallas Pour m...