Sortir à Lyon
Partager cet article :

Le vernis, c’est kitsch !

Cet automne, la nouvelle expo­si­tion de la Fonda­tion Bullu­kian frôle le mauvais goût en expo­sant des artistes qui jouent avec l’or­ne­men­tal et l’os­ten­ta­toire, jusqu’à l’écœu­re­ment. Habi­tué à travailler à quatre mains, le duo Bache­lot et Caron présente ses céra­miques dégou­li­nantes de détails et de couleurs. Les Céra­miques gour­mandes évoquent des grands festins, telle que cette table recou­verte de mille-feuilles inspi­rés par La Ricotta de Paso­lini.

C’est kitsch, impres­sion­nant comme cette porte des enfers version mari­time ou cette chemi­née ornée de singes, et diable­ment sensuelle. Aux côtés du duo, Nata­cha Lesueur expose ses photos et ses sculp­tures qui font voler en éclats l’idéal fémi­nin avec ses clichés de coif­fure à manger ou ses vases-bustes mettant en scène les cari­ca­tures de la femme exotique. Ne partez pas sans avoir fait un tour dans le second espace d’ex­po­si­tion de la Fonda­tion: vous y décou­vri­rez les céra­miques tradi­tion­nelles de jeunes artistes armé­niens formés grâce à l’as­so­cia­tion Muscari.

Par-delà le vernis, jusqu’au jeudi 23 octobre à la Fonda­tion Bullu­kian, Lyon 2e. Du mardi au vendredi, de 14h à 18h, le samedi de 10h à 12h et de 14h à 19h. Entrée libre. bullu­kian.com

3 dessi­na­teurs qu’on veut voir au Lyon BD festi­val

Pour notre plus grand plaisir, le Lyon BD festival revient. Deux cents auteurs seront réunis et une vingtaine d’expositions sont déjà annoncées. Une programmation éclectique avec de grands noms de la bande dessinée : Boulet, Valentine Boucq, Max Cabanes, Béa Daveis, Mathieu Rebiè...

Petit paysan, le beau film rural avec Swann Arlaud, gratuit sur France TV

Rares sont les films qui parviennent à nous immerger dans un univers professionnel sans se réfugier dans un naturalisme pseudo-documentaire ni instrumentaliser ses personnages pour tenir un discours pré-digéré. Le petit paysan du titre c’est Pierre, jeune éleveur de vaches laitiè...

Zéphyr, le plus beau spec­tacle de Mourad Merzouki, à voir et revoir

[mis à jour] "Quand je regarde les danseurs, ils m’évoquent des voyageurs qui luttent contre le vent mais aussi contre cette société étrange » déclarait Mourad Merzouki. Sa dernière création a depuis toujours joué à guichets fermés (qui peut en dire autant ?), depuis janvier 2...