Sortir à Lyon
Partager cet article :

Ca va faire sensa­tions !

Théâtre en famille. Voir un spec­tacle, c’est bien. Le vivre, l’éprou­ver, le ressen­tir, comme une expé­rience intime et senso­rielle, et ce dès le le plus jeune âge, c’est encore mieux. C’est la belle idée du festi­val Micro Mondes du TNG qui convie le public à décou­vrir et prendre part à des propo­si­tions artis­tiques inno­vantes repo­sant à la fois sur le théâtre, les arts plas­tiques, les arts du numé­rique et la musique. À l’af­fiche de cette 5e édition, deux spec­tacles sont à expé­ri­men­ter avec des enfants. Le premier, Céto, a même été spécia­le­ment pensé pour les plus jeunes d’entre eux (dès 18 mois) par le collec­tif Invivo. Les petits spec­ta­teurs vont suivre le parcours d’une scaphan­drière qui, descen­dant au fond de l’eau, va avaler un pois­son et, peu à peu, se trans­for­mer en animal marin. Instal­lés sur un tapis bougeant au gré des ondes, ils seront amenés à ressen­tir, jusque dans leur corps, le phéno­mène de la plon­gée et l’am­biance des fonds marins. Le second spec­tacle convoque une instal­la­tion monu­men­tale: La Maison d’une mère et de sa fille, à l’in­té­rieur de laquelle le public (dès 9 ans) entrera pour décou­vrir leur inti­mité. Coif­fés d’un casque audio qui fera entendre la voix chucho­tée de la fillette aux enfants, celle de sa mère aux adultes, les spec­ta­teurs déam­bu­le­ront de la cuisine à la salle de bains, en passant par les chambres – seuls les enfants pour­ront entrer dans celle de la petite fille. Deux univers poétiques, à forte dimen­sion imagi­naire et à vivre tous les sens en éveil. Clarisse Bioud

Festi­val Micro Mondes, du mardi 19 novembre au dimanche 1er décembre au TNG Vaise, Lyon 9e.

Céto, les 23, 24, 30 novembre et le 1er décembre à 11h, 16h et 17h30. De 5 à 10€.

La Maison, les 23 et 24 novembre à 15h, 15h45, 16h30, 17h15 et 18h. De 5 à 20€. tng-lyon.fr

Slalom, le + beau film de la rentrée

Longtemps repoussé, le premier film de Charlène Favier tourné en Savoie sort enfin pour la réouverture des salles le 19 mai prochain. Un sujet brûlant (l'emprise d'un coach sur une jeune skieuse), la révélation d'une cinéaste subtile qui mise sur la complexité des personnages... ...

Le grand projet disco­gra­phique de l’ONL

à peine arrivé depuis septembre à l’Auditorium, que le nouveau directeur musical Nikolaj Szeps-Znaider a déjà lancé un projet artistique d’une ampleur digne des grandes heures d’Emmanuel Krivine. Malgré l’absence de public (pas merci Roselyne), il a d'abord travaillé en orfèvre l...

Michel Blanc fait danser Karin Viard

15 ans après, Michel Blanc fait à nouveau danser dans Paris tous les personnages (ou presque), d’Embrasser qui vous voudrez. Même si cette fois, il n’adapte pas une suite du roman de Joseph Connolly mais se lance dans un scénario original. Tant mieux : il ne faut pas entendre plu...

Debout sur la montagne : pas toujours au sommet !

Chronique maison. C’est un scénario décousu de fil blanc comme le cinéma d’auteur hexagonal sait en faire de mieux : une enième resucée des trois amis d’enfance qui se retrouvent « quinze ans après » (sic), « un peu abimés par la vie » (resic). Serions-nous dans un film français ...