Sortir à Lyon
Partager cet article :

Nouvelle vague aux Subs

«  Opti­misme ambient  »… Que le nom de ce nouvel événe­ment est bien trouvé ! À contre-courant de tout ou presque, ce satané pessi­misme ambiant, donc, mais aussi des esthé­tiques à la mode et même des façons de présen­ter du spec­tacle vivant aujourd’­hui, les Subs lancent un allé­chant mini-festi­val autour de la musique « ambient », allon­gés sous la verrière à se lais­ser empor­ter dans les paysages sonores les plus oniriques. Le genre musi­cal planant, né dans les 70s est trop rare­ment mis en valeur par les insti­tu­tions et sera exploré trois soirs durant. En ouver­ture, nous décou­vri­rons le projet Zero Gravity, créé par Johann Guillon, membre fonda­teur du groupe élec­tro EZ3kiel. Puis le deuxième soir, la pièce de résis­tance avec une relec­ture du fameux Music For Airports de Brian Eno par l’En­semble Social Silence accom­pa­gné d’un quatuor à cordes. Enfin, en clôture, un concert de l’amé­ri­caine Chris­tina Vant­zou, figure de proue de la scène actuelle, histoire de rappe­ler que le genre est plus vivant que jamais. Nous aussi. A.Q.

Chris­tina Vant­zou, dimanche 4 octobre aux Subs.

Opti­misme ambient, festi­val Subs Sessions. Du jeudi 1er au dimanche 4 octobre à 20h aux Subsis­tances, Lyon 1er. De 5 à 10 €. Program­ma­tion détaillée.

Le boom des librai­ries indé­pen­dantes

L'exception culturelle, ce sont elles. Alors que le cinéma ou les musées enregistraient sur 2019 une perte de fréquentation abyssale de l'ordre de – 70 %, les librairies, elles, se maintenaient autour de – 3% de moyenne au niveau national. Une forme de stabilité déjà inespérée, m...

Petit pays de Gaël Faye sort en Vod

Adapter le best-seller est une gageure et les premières minutes de Petit Pays, qui sort aujourd'hui en Vod, nous ont fait un peu peur. Le réalisateur reste parfois un peu trop prisonnier des scènes du roman, comme celle du vélo, presque inutile dans son adaptation. Mais malgré un...

N’al­lez pas à Tataouine !

Poussif. Il y a des premiers films qui mangent à tous les rateliers du malheur pour mieux se faire remarquer : terrorisme, enfant malade, guerre en Lybie et dons d'organe, ça fait beaucoup pour un seul « Fils ». Surtout quand l'essentiel du film consiste à enfermer un couple en p...

Luchini dans tous ses états

Dans ses comédies, Fabrice Luchini est capable de tout : dans Tout ça pour ça, de Claude Lelouch, il plaidait au palais de justice du Vieux-Lyon en se prenant pour Johnny Halliday, avant de se faire remettre en place par Sandrine Kiberlain et Michel Piccoli dans Rien sur Robert, ...