Sortir à Lyon
Partager cet article :

Rattra­page 2021 : nos 10 plus beaux films pour 3,50 €

UGC ou Télé­rama, à vous de choi­sir. A partir du mercredi 12 pour les Incon­tour­nables UGC, et mercredi 19 janvier pour le festi­val Télé­rama, vous pour­rez revoir ou rattra­per une bonne partie des meilleurs films de 2021, pour 3,50 € dans les deux cas. Même s’il manque à nos yeux West Side Story de Steven Spiel­berg, De son vivant d’Em­ma­nuelle Bercot ou Memo­ria d’Api­chat­pong Weera­se­tha­kul, voici nos dix préfé­rés parmi la sélec­tion des deux festi­vals.

Aline

Le biopic rêvé et inat­tendu de Céline Dion par Valé­rie Lemer­cier en forme de comé­die roman­tique émou­vante. (festi­vals UGC et Télé­rama)

Valé­rie Lemer­cier en « Aline Dieu » (à pronon­cer avec l’ac­cent).

Illu­sions perdues

Le grand film français en costumes de Xavier Gian­noli qui réha­bi­lite le génie de Balzac avec Xavier Dolan en voix-off. (festi­vals UGC et Télé­rama)

Benja­min Voisin et Vincent Lacoste dans Illu­sions perdues de Xavier Gian­noli.

Madres Para­le­las

Un faux petit film du maître Almo­do­var qui revi­site l’his­toire de la filia­tion jusqu’à la guerre d’Es­pagne. (festi­val Télé­rama)

Milena Smit et Pene­lope Cruz dans Madres Para­le­las de Pedro Almo­do­var.

Le Diable n’existe pas

Mieux que Un héros ou La Loi de Téhé­ran, le film de Moham­mad Rasou­lof donne à voir de l’in­té­rieur la société iranienne d’aujourd’­hui, en défiant la censure. (festi­val Télé­rama)

Baran Rasou­lof et Moham­mad Seddi­ghi­mehr dans Le Diable n’existe pas.

Le Sommet des Dieux

Le dessin animé à nous donner le vertige de Patrick Imbert dans une année qui n’en a pas compté beau­coup. (festi­val Télé­rama)

Le Sommet des Dieux de Patrick Imbert, co-produit par Auvergne Rhône-Alpes cinéma.

Nomad­land

Portrait de femme jamais misé­ra­bi­liste dans l’Amé­rique des Désaxés par Chloé Zhao avec la grande Frances McDor­mand. 3 Oscars. (festi­vals UGC et Télé­rama)

Frances McDor­mand dans Nomad­land.

Boîte noire

Le thril­ler de Yann Gozlan au succès surprise et à l’at­mo­sphère envoû­tante qui faisait la couver­ture d’Exit en septembre, avec un Pierre Niney irré­pro­chable. (festi­val UGC, et désor­mais en VAD)

Pierre Niney en plein cauche­mar dans Boîte noire de Yann Gozlan.

L’Evé­ne­ment

Le premier film d’Audrey Diwan, comme une petite soeur des frères Dardenne qui filme crûment l’avor­te­ment clan­des­tin au temps d’Annie Ernaux dans le corps d’une jeune femme d’aujourd’­hui. (festi­val UGC)

Sandrine Bonnaire et Anama­­ria Varto­­lo­­mei dans L’Evé­ne­ment d’Au­drey Diwan.

Dune

Au milieu d’un block­bus­ter SF, Denis Ville­neuve invente des créa­tures et des mondes nais­sant sous nos yeux dans de pures séquences de cinéma. (festi­vals UGC et Télé­rama)

Les créa­tures inven­tées par Denis Ville­neuve dans Dune.

Une histoire d’amour et de désir

L’his­toire simple par Leyla Bouzid d’un jeune homme renfermé dans sa culture arabe d’ori­gine, qui va s’ou­vrir à l’éveil des sens et des senti­ments dans les bras d’une jeune femme épanouie. (festi­val UGC)

Zbeida Belhaja­mor et Sami Outal­bali en pleine Histoire d’amour et de désir.

Festi­val des Incon­tour­nables UGC, 13e édition. Du 12 au 18 janvier dans les ciné­mas UGC. 3,50 € la place pour tous. Décou­vrez tous les films.

Festi­val Télé­rama. Du 19 au 25 janvier. 3,50 € avec le pass Télé­rama (numé­rique ou à décou­per), au Comoe­dia, dans les ciné­mas Lumière et certains ciné­mas du GRAC (Alizés, Zola etc). Décou­vrez tous les films.

Un nouveau festi­val de théâtre de folie

À trois, on y va ! C’est ce que se sont dit le Théâtre de l’Élysée, les Subs et le Théâtre du Point-du-Jour pour élaborer ce qui s’annonce être un week-end de folie. Quoi de plus naturel que de voir ces trois lieux d’expérimentation et de créations originales s'associer pour mett...

Le plus beau film d’amour avec Nata­lie Wood

C'est le chef-d'œuvre absolu de Kazan. A la fois pamphlet social bidonnant contre l'Amérique puritaine et mélo flamboyant sur l'amour fou avec une Natalie Wood touchée par la grâce. C'est sans doute l'œuvre du réalisateur qui croise le mieux la rage des sentiments individuels et ...

Le nouveau Tartuffe de la Comé­die Française pour ouvrir Four­vière

En plus de Nick Cave, M, Juliette Armanet ou encore Jacques et Thomas Dutronc côté musique, on connaît désormais le spectacle d'ouverture des Nuits de Fourvière : c'est Le Tartuffe de la Comédie Française, conçu par le très contemporain Ivo Van Hove, qui célébrera les 400 ans de ...

Nuits sonores 2022 : le meilleur de l’elec­tro est arrivé !

Les jours sont parfois encore plus beaux que leurs nuits. On savait déjà que la 19e édition de Nuits sonores allait “renforcer sa programmation et son ancrage diurnes” selon les termes toujours européo-technocrato-compatibles du festival pour 4 grandes journées aux usines Fagor d...