Sortir à Lyon
Partager cet article :

Un nouveau festi­val de théâtre de folie

À trois, on y va ! C’est ce que se sont dit le Théâtre de l’Ély­sée, les Subs et le Théâtre du Point-du-Jour pour élabo­rer ce qui s’an­nonce être un week-end de folie. Quoi de plus natu­rel que de voir ces trois lieux d’ex­pé­ri­men­ta­tion et de créa­tions origi­nales s’as­so­cier pour mettre en lumière de nouvelles pépites artis­tiques ? Inti­tulé Azimuts, ce tout nouveau festi­val est orga­nisé sur trois jours, respec­tant les carac­té­ris­tiques de chaque lieu, tout en offrant une réflexion commune autour des nouvelles formes de langage et des enjeux du récit. Au programme, tout ce qu’on aime : des créa­tions inédites, des formats inno­vants et des jeunes compa­gnies promet­teuses.

Que se répètent les heures de Pierre Bidard, dim 23 janvier à 13h30 au théâtre de l’Ely­sée.

Du Velay à la Montagne magique

Au total, ces trois lieux accueillent une quin­zaine d’évé­ne­ments, tous plus attrayants les uns que les autres. On attend parti­cu­liè­re­ment La Trève aux Subs, une créa­tion perfor­ma­tive et ciné­ma­to­gra­phique qui augure un « voyage hallu­ci­na­toire au cœur du plateau volca­nique du Velay » par le collec­tif La Nòvia ; le spec­tacle Mort d’une montagne de Jérôme Cochet et l’in­con­tour­nable François Hien, ascen­sion poétique au Théâtre du Point- du-Jour ; et enfin deux pièces du formi­dable Pierre Bidard au toujours stimu­lant théâtre de l’Ely­sée : Que se répètent les heures, qu’on avait pu voir pendant les confi­ne­ments, épopée intime tragi-comique dans un asile psychia­trique, donnant lieu à un subtil travail de plateau, et son nouveau spec­tacle, Il faut tenter de vivre, adap­ta­tion du livre La Montagne magique de Thomas Mann. Que du neuf, que du bon. C’est le moment de ressor­tir.

Festi­val Azimuts, 15 expé­riences artis­tiques du ven 21 au dim 23 janvier au Théâtre de l’Ély­sée (Lyon 7e), aux Subs (Lyon 1er) et au Théâtre du Point-du-Jour (Lyon 5e).  De 5 à 16 € selon les lieux. 30 € le pass 3 spec­tacles.

Que faut-il voir à la Bien­nale de Lyon ?

[mis à jour] Doucement les basses, la Biennale d'art contemporain, ça dure trois mois ! On l'a visitée et on a choisi nos dix oeuvres préférées depuis, mais on vous dressait auparavant un premier top général pour y comprendre quelque chose et vous mettre l'eau à la bouche. Que vo...

Tim Burton, prix Lumière monstre pour petits et grands !

Le prix Lumière 2022 sera remis pour la première fois à un grand cinéaste du cinéma de genre, qui aura fait rêver (et cauchemarder) aussi bien des générations d'enfants que de cinéphiles : Tim Burton débarque en octobre prochain à Lyon ! L’un des plus beaux bestiaires jamais c...

Domi­nique Delorme va quit­ter la direc­tion des Nuits de Four­vière

Après 20 ans de bons et loyaux services, l’heure de la retraite a sonné pour Dominique Delorme, directeur des Nuits de Fourvière. Un grand professionnel, suffisamment politique pour être discret, qui aura été longtemps l’âme de nos Nuits... jusqu'en juin 2023. Son “festival id...