Sortir à Lyon
Partager cet article :

Berlioz, le plus beau festi­val clas­sique de l’été

La nouvelle programmation du festival Berlioz en avant-première.
Joyce DiDonato sera au festival Berlioz cet été (photo Simon Pauly).

Cette fois, Valery Gergiev ne vien­dra pas, natio­na­lité russe oblige. Sir John Eliot Gardi­ner, autre grand habi­tué, non plus. Et pour­tant, la program­ma­tion de la nouvelle édition du festi­val Berlioz à la Côte-Saint-André s’an­nonce toujours aussi belle, four­millant de « milliers de subli­mi­tés » selon le mot de son direc­teur, Bruno Messina. D’abord parce que John Nelson, immense berlio­zien, vien­dra diri­ger Béatrice et Béné­dict, opéra comique très rare dont le Covid nous avait privé à l’Opéra de Lyon il y a deux ans (on espère que la produc­tion pourra être rattra­pée un jour). Ensuite parce les grands noms du clas­sique sont bien là : Joyce DiDo­nato, notre chan­teuse préfé­rée, pour un programme De Rameau à Ravel, Jordi Savall pour une soirée espa­gnole, Renaud Capuçon, au violon et à la direc­tion, le grand bary­ton Matthias Goerne pour des extraits de Tris­tan et Isolde avec Mikko Frank, ou encore Anne Gasti­nel, Philippe Cassard et David Grimal pour leurs trios de Beetho­ven. Autant de soirées immanquables, auxquelles s’ajoutent appé­tit parti­cu­lier pour l’opéra : Rigo­letto de Verdi par Jéré­mie Rhorer et La Flûte en chan­tée diri­gée par Chris­tophe Rous­set viennent complé­ter Béatrice et Béné­dict de Berlioz pour une fête lyrique sans précé­dent.

Musique et produits du terroir

La grande fête inau­gu­rale, c’est aussi elle qui ouvre tradi­tion­nel­le­ment le festi­val de la Côte-Saint-André. Concerts, jeux anima­tions pour toute la famille ouvri­ront ces « Médi­ter­ra­nées musi­cales » avec en prime une dégus­ta­tion de produits du terroir comme vous pour­rez vous en mettre plein la panse en sortant de chaque concert, à la fameuse Taverne du château Louis XIe (avec des musiques locales pour accom­pa­gner votre after). Excen­tré sur le lieu de la nais­sance du grand Hector, le festi­val Berlioz reste une réus­site à part, alliant l’ex­cel­lence musi­cale avec le meilleur de la convi­via­lité rurale. De quoi passer des nuits à la campagne sous les meilleures étoiles musi­cales.

Festi­val Berlioz au château Louis XI de La Côte-Saint-André (et autres lieux), du jeudi 18 août au mercredi 31 août. De 5 à 60 €, nombreux concerts gratuits. Ouver­ture de la billet­te­rie vendredi 6 mai.

Mikko Franck et l’Or­chestre phil­har­mo­nique de Radio France. (photo Chris­tophe Abra­mo­witz)

Citron-Sucré a soif d’amour pour la première fois à Lyon

Elle fait partie des artistes électro-pop à suivre de près cette année et l’éminent festival Reperkusound ne s’y est pas trompé : la jeune musicienne franco-russe et lyonnaise d’adoption Elena – aka Citron Sucré à la scène – ouvrira cette année la « main stage » lors de la premiè...

Les secrets de l’af­faire du Grêlé et du petit Grégory

C’est la grande enquêtrice française depuis l’affaire Grégory jusqu’à celle du Grêlé aujourd’hui. Patricia Tourancheau évoque les deux pour nous, à l’occasion de la sortie de son livre et de sa venue à Quais du polar. Le Grêlé représente-t-il votre plus grand code case, à part...

Irre­lohe, premier choc au festi­val de l’Opéra de Lyon

Tout débute par un générique d'un film muet en noir et blanc : "L'Opéra de Lyon présente une histoire d'amour, de vengeance et de malédiction !" David Bösch avait déjà mis en scène les fantômes dans le Simon Boccanegra de Verdi à Lyon - premier opéra dirigé par Daniele Rustioni, ...

Les 10 spec­tacles de l’été les plus atten­dus à Four­vière

Pour un tel inventaire il faudrait un Prévert : cirque, musique, théâtre, les Nuits de Fourvière reviennent en grand cet été pendant deux mois avec une foule de concerts attendus (Julien Clerc, Calogero, M. ou Midnight Oil pour le 14 juillet). On en a choisi 10 dans tous les genr...