Sortir à Lyon
Partager cet article :

Rattra­page 2022 : nos 10 plus beaux films pour 4 €

Elvis, le biopic de Baz Luhrmann.
Austin Butler assailli dans Elvis de Baz Luhrmann.

Avec UGC ou Télé­rama (ou les deux), vous avez le choix pour rattra­per en janvier les meilleurs films de 2022 pour 4 € la place. On vous a sélec­tionné nos dix préfé­rés.

1. Elvis

de Baz Lurh­­mann (Aus-EU, 2h39) avec Austin Butler, Tom Hanks, Olivia De Jong… (festi­val UGC)

Vertige colo­risé à Las Vegas, grand film pop et comé­die musi­cale intem­po­relle portée par la révé­la­tion Austin Butler. Lire notre critique.

2. Sans filtre

de Ruben Östlund (Triangle of sadness, Suè, 2h27) avec Harris Dickin­­son, Charlbi Dean, Woody Harrel­­son… (UGC et Télé­rama)

Satire sociale féroce et jubi­la­toire de nos maux contem­po­rains avec une battle marxiste dans une séquence de yacht d’an­tho­lo­gie. Lire notre critique.

3. Deci­sion to leave

de Park Chan-Wook (Cor, 2h18) avec Tang Wei, Park Hae-il, Go Kyung-pyo… (festi­val UGC)

Polar roman­tique et inat­tendu de la part du réali­sa­teur de Old Boy, grand maître de la mise en scène. Notre critique.

4. La Nuit du 12

de Domi­­nik Moll (Fr, 1h55) avec Bastien Bouillon, Bouli Lanners… (UGC et Télé­rama)

Le grand polar français de l’an­née, sur l’im­puis­sance mascu­line de deux enquê­teurs losers embour­bés dans l’énigme irré­so­lue d’un fémi­ni­cide. En prime, tourné dans la Région. Coco­rico ! Notre critique.

5. Aucun ours

de et avec Jafar Panahi (Iran, 1h46) avec Mina Kava­ni… (festi­val Télé­rama)

Le film le plus déses­péré du grand cinéaste iranien dont l’hu­mour se trans­forme désor­mais en colère dans une séquence finale esto­maquante, tour­née juste avant son arres­ta­tion. Le portrait indis­pen­sable entre ville et campagne de la tragé­die iranienne contem­po­raine.

6. L’In­nocent

de et avec Louis Garrel (Fr, 1h39) avec Anouk Grin­­berg, Roschdy Zem et Noémie Merlant… (UGC et Télé­rama)

Un vrai-faux polar sans testo­sté­rone en forme de comé­die fami­liale italienne, avec une scène de fila­ture d’an­tho­lo­gie au relais routier de Salaise-sur-Sanne que vous irez visi­ter spécia­le­ment cet été en Isère. Même Roschy Zem est drôle, c’est dire… Lire notre critique, et l’en­tre­tien avec Louis Garrel.

7. As bestas

de Rodrigo Soro­­goyen (Esp-Fr, 2h17) avec Denis Méno­chet, Marina Foïs, Luis Zahe­ra… (UGC et Télé­rama)

Un thril­ler western de hargne et de haine avec une tension animale qui monte jusqu’à un inat­tendu face-à-face fémi­nin. Enfin un bon film avec Marina Foïs ! Notre critique.

8. Novembre

de Cédric Jime­­nez (Fr, 1h40) avec Jean Dujar­­din, Anaïs Demous­­tier, Sandrine Kiber­­lain, Lyna Khou­­dri… (festi­val UGC)

Plus sobre que Bac Nord, le grand film d’ac­tion et de récon­ci­lia­tion sur les atten­tats de 2015, parfai­te­ment réalisé et docu­menté. Notre critique.

9. Top Gun Mave­rick

de Joseph Kosinski (EU, 2h17) avec Tom Cruise, Val Kilmer, Jenni­­fer Connelly, Miles Teller… (festi­val UGC)

Si t’as pas vu Top Gun avant 60 ans (l’âge de Tom Cruise), c’est que tu as raté ta vie ! Esthé­tique vintage assumé, cama­ra­de­rie homo-érotique sur la plage au soleil orangé, et séquence d’avia­tion tourné dans le cock­pit à vitesse réelle en caméra Imax : le diver­tis­se­ment de l’an­née ! Notre critique.

10. Les Minions 2

Les Minions 2, il était une fois Gru de Kyle Balda (EU, 1h27). Dessin animé. (festi­val UGC)

Il a beau être une fran­chise, voilà le meilleur dessin animé à la française de l’an­née grâce au génie graphique des fren­chies Pierre Coffin et Eric Guillon, et leur humour faus­se­ment méchant et vrai­ment mal pensant. Notre critique.

Festi­val Les Incon­tour­nables UGC, du 11 au 17 janvier dans les ciné­mas UGC, 4 € la séance.

Festi­val Télé­rama, 25e édition du 18 au 24 janvier. 4 € la séance avec le pass Télé­rama. (cinéma Comoe­dia, ciné­mas Lumière, ciné­mas du GRAC)