Sortir à Lyon
Partager cet article :

Le festi­val Ecrans mixtes fait redé­cou­vrir le cinéma LGBT

Vincent Lacoste et Pierre Deladonchamps au cinéma dans Plaire, aimer et courir vite.
Plaire, aimer et courir vite, le plus beau film de Christophe Honoré.

Enga­ge­ment poli­tique, ciné­phi­lie, fiesta et décou­vertes, Exit Mag est toujours aussi heureux d’être parte­naire du festi­val Ecrans mixtes, le festi­val cinéma le plus quali et le plus queer de la Métro­pole. Avec cette année la venue d’un grand cinéaste britan­nique, Terence Davies, aussi discret que talen­tueux, auto­di­dacte prolé­taire de Liver­pool devenu un grand esthète du mélo, notam­ment avec The Deep blue sea ou la trilo­gie de son enfance adoles­cence, sublime portrait de l’An­gle­terre ouvrière teinté d’homo-érotisme, notam­ment dans Distant voices, still lives.

Le cinéma est gay avec Terence Davies et Chris­tophe Honoré

Une inté­grale qui annonce une autre, celle de Chris­tophe Honoré, avec en ouver­ture du festi­val (au Comoe­dia) son film culte avec Louis Garrel Les Chan­sons d’amour sur un amour à trois d’après le deuil au goût de “crêpes au citron”. On ne vous encou­ra­gera pas à vous farcir l’in­té­gra­lité de sa filmo­gra­phie dolo­riste, mais cet esprit brillant vien­dra aussi présen­ter son grand film des années Sida, Plaire, aimer et courir vite (candi­dat au meilleur titre du cinéma français), avec Vincent Lacoste et Pierre Dela­don­champs, avant de livrer une master class aux Céles­tins. Last but not least, un gros plan sur la Movida espa­gnole avec les premiers films délu­rés d’Al­mo­do­var et les petits bijoux inédits d’Eloy de la Igle­sia qui l’ont précédé. De quoi faire la fête toute la nuit à la grande soirée Drag accueillie par le Transbo, une nouveauté pour ce grand festi­val curieux des marges et des contre-cultures sans secta­risme, qui remet­tra comme l’an passé le prix du film Ecrans mixtes, choisi à travers une compé­ti­tion de sept nouveaux films par un jury présidé par le cinéaste grec Panos Koutras. On en repar­lera en long, en large et de travers dans notre numéro de mars.

13e édition du festi­val Ecrans mixtes. Du 1er au 9 mars 2023 au Comoe­dia, à l’Ins­ti­tut Lumière et dans de nombreuses salles de la Métro­pole.