Sortir à Lyon
Partager cet article :

Pif, paf, pof, Robin reprend ses sketches

Elle a déjà tout piqué à Pierre Palmade, avant de se fâcher avec lui comme elle s’est fâchée avec à peu près tout le monde. Muriel Robin a ensuite joué à la star qu’elle n’est pas sur les plateaux télé pour expliquer à quel point elle n’ai­mait pas monter seule sur scène pour faire rire, en oubliant ce que c’était que d’avoir passé un mois sous une benne. Après un télé­film sur TF1, elle s’est prise pour une actrice drama­tique, et voyant main­te­nant que le cinéma ne l’at­ten­dait pas, et pour cause, elle revient cette fois à ses premières amours en repre­nant ses sketches culte, sans doute après qu’un conseiller finan­cier lui ait montré sa prochaine feuille d’im­pôt. Ça tombe bien : c’est quand même ce qu’elle fait de mieux, à commen­cer par son sketch sur La Soli­tude, évidem­ment écrit par Palmade (lire aussi p 28), hila­rant et émou­vant à la fois. Alors si vous ne l’avez jamais vue sur scène et que vous avez reçu de belles étren­nes… L.H.

Muriel Robin reprend ses sketches cultes, Et pof. De 36 à 76 €, ce qui fait beau­coup. Mardi 21 janvier à 20h à la Halle Tony Garnier, Lyon 7. halle-tony-garnier.com

La tartuf­fe­rie des salles de spec­tacle

Nous aussi, on y a cru. On vous avait concocté un numéro de décembre truffé des belles expos, des beaux films, de spectacles même et de vacances sous la neige. On pensait que c'était ça, sauver Noël (à lire ici pour vous détendre). Que nenni. Macron et son Mini-moi Castex en ont ...

Le boom des librai­ries indé­pen­dantes

L'exception culturelle, ce sont elles. Alors que le cinéma ou les musées enregistraient sur 2019 une perte de fréquentation abyssale de l'ordre de – 70 %, les librairies, elles, se maintenaient autour de – 3% de moyenne au niveau national. Une forme de stabilité déjà inespérée, m...

Le festi­val Berlioz voit double

C'est notre festival classique préféré. Voilà longtemps qu'en plus d'inviter des grands chefs à des tarifs modiques (John Eliot Gardiner ou Valery Gergiev), le festival Berlioz a inventé une nouvelle façon de présenter des concerts : pique-nique et montgolfière, cheval de Troie g...

L’[édito] « Le Galo­pin de Piccoli »

Le jour où j'ai rencontré Michel Piccoli... C'était en 1997. Alors qu'il jouait au TNP, Piccoli était venu présenter son premier film comme réalisateur, Alors voilà, au Cinéma Opéra, où je travaillais alors comme caissier bénévole. Il était arrivé en début d'après-midi pour re...