Sortir à Lyon
Partager cet article :

François Marti­nez, magi­cien maison


On connaît bien François Marti­nez sur les scènes lyon­naises pour avoir foulé à peu près toutes les planches des cafés-théâtres, du Boui Boui au Rideau Rouge, avec son spec­tacle « Menteur ? ». Les magi­ciens sont les seules personnes par qui on accepte volon­tiers de se faire rouler (ou sinon vous avez un problè­me…). A force d’être harcelé par les enfants, François Marti­nez a fini par céder à la tenta­tion du tour de magie à la maison, alors même qu’il avait une passion très modé­rée pour les réseaux sociaux… Des tours à retrou­ver gratui­te­ment par ici : un-monde-magique.fr/pl/tour­gra­tuit

Vous pouvez égale­ment le suivre sur son Face­book ou sur l’ap­pli­ca­tion Tiktok, où il s’amuse à faire dispa­raître sa ciga­rette en fumée, ou au yoga des doigts à nous en faire cris­ser des dents…


Rendez-vous par ici >> Face­book François Marti­nez <<

Dracula, un Coppola saignant sur Netflix

C'est un des grands films de Coppola, sous-estimée à sa sortie en 1992. Une grande fresque médiévale, baroque et sanguinolente fut moyennement goûtée à sa sortie, sous prétexte d’épouser la précarité d'effets spéciaux rudimentaires en trois couleurs, comme au temps de la Hammer.....

Le grand projet disco­gra­phique de l’ONL

à peine arrivé depuis septembre à l’Auditorium, que le nouveau directeur musical Nikolaj Szeps-Znaider a déjà lancé un projet artistique d’une ampleur digne des grandes heures d’Emmanuel Krivine. Malgré l’absence de public (pas merci Roselyne), il a d'abord travaillé en orfèvre l...

Home cinéma : Brook­lyn bégaie !

Edward Norton adapte le génial roman de Jonathan Lethem paru aux éditions de l’Olivier sous le titre Les Orphelins (on vous en conseille la lecture pour les vacances). Ça lui permet d’incarner un rôle de composition comme il les aime, celui d’un détective privé atteint du syndrom...