Sortir à Lyon
Partager cet article :

Char­cu­te­rie show !

Un barbe­cue-spec­tacle, voilà la bonne idée des « Nuits du canal » en lieu et place des Puces du même nom : des spec­tacles en plein air, des shows en tout genre sur le modèle du « Satur­day night live » à l’amé­ri­caine ou à la façon des anciens « Numéro Un » « Mari­tie et Gilbert Carpen­tier » à la française. En plus de la troupe de Lulu sur la colline asso­ciée, les guests de l’hu­mour sont de haute tenue : Alexandre Astier, Jacques Cham­bon, aussi bien pour son seul en scène, La vie est une fête – tout un programme – que pour le spec­tacle de Damien Laquet, J’suis pas malade (photo), qu’il a co-écrit et mis en scène. Certes, les tarifs ne sont pas pour toutes les bourses au sortir du chômage partiel (de 41 à 58 euros), mais ces Nuits ont l’im­mense mérite de montrer que la culture peut être de nouveau de sortie, en toute convi­via­lité. Avec en plus d’une scène Xxl de 70 m2, un atout majeur : le barbe­cue Sibi­lia à la char­cu­te­rie made in Halles de Lyon et une ambiance guin­guette pour un prix tout compris, la bouteille de rosé offerte en premium. Bref, il y aura bien à boire, à rire et à manger avec un coup d’en­voie prévu ce jeudi 11 juin. En espé­rant que cette belle initia­tive fasse des émules en plein air, au parc de la Tête d’Or ou ailleurs…

Les Nuits du canal, du 11 juin au 19 septembre.

Jeudi 11 juin à 21h30 : Lulu Land spécial années 80.

Du 18 au 20 juin à 21h30 Jacques Cham­bon dans La vie est une fête.

Du 9 au 11 juillet à 21h30, Damien Laquet dans J’suis pas malade.

Les 13 et 14 juillet à 21h30 : Plein phare, une pièce de Jacques Cham­bon, avec Jona­than Chiche et Jordan Tope­nas.

De 41 à 58 € barbe­cue + spec­tacle aux Puces du Canal à Villeur­banne.

Toute la program­ma­tion et réser­va­tion << ici >>.

Collard joue Chopin à Piano à Lyon

Pas de trêve des confiseurs pour Piano à Lyon. Non seulement l'association lyonnaise a déjà daté plusieurs des plus grands pianistes d'aujourd'hui pour sa rentrée de janvier (Nikolai Luganksy, Nicholas Angelich, Nelson Goerner...), mais en plus elle a décidé d'enfourcher le tigre...

Ecou­tez Kaame­lott avant de le voir !

Cette fois, ça devrait être la bonne ! Après avoir été repoussé deux fois en 2020, Kaamelott premier volet - le film le plus attendu de la région (et au-delà) - devrait sortir comme le prochain James Bond au printemps 2021, même s'il n'est toujours pas daté. En attendant, vous po...

L’Ombre de Staline, à voir en Vod

Un dernier film en Vod avant la réouverture des cinémas ? Puisqu'il fait froid, autant partir pour les grands froids soviétiques avec L'Ombre de Staline, thriller historique levant le voile sur l'Holomodor, l'extermination par la faim décidée par le régime stalinien. Haletant et ...

Philippe Decou­flé fait le show en ligne

C’est un des spectacles les plus époustouflants qu’on avait vu à la Maison de la danse ces dernières années. Créé en 2016, Contact est désormais disponible en intégralité gratuitement sur Numeridanse, le site de référence qui permet d'entrer dans la ronde chorégraphique et qui vi...

Le charme à la Lyon­naise

C'est le parc de la Métropole qui allie le mieux nature, patrimoine et botanique. Situé dans l'ouest lyonnais, le domaine de Lacroix-Laval plaît autant aux amoureux de la nature avec ses bois et clairière qu'aux sportifs avec son parcours santé ou encore aux enfants qui peuvent f...

Bob Wilson magni­fie Le Messie à Genève

C'est la première œuvre du répertoire anglais à n'avoir jamais quitté l'affiche, jouée tous les ans en Angleterre depuis sa création en 1742, comme l'œuvre symbole de la nation britannique. Écrite en moins d'un mois selon l'habileté habituelle de son compositeur, Le Messie n'a po...

Théâtre théra­pie

Une affiche en noir et blanc avec seulement le titre en rouge, ça nous rappelle le meilleur du pire des Skyblog des années 2000. Un peu comme Elodie Frégé, gagnante de la Star Ac’ en 2003. Elodie Frégé, qui n’a eu de cesse de faire des références à Marilyn Monroe dans sa carrière...