Sortir à Lyon
Partager cet article :

La comé­die humaine, cama­rade

Elles ne sont pas légion les comé­dies poli­tiques au café-théâtre. Elles sont encore moins nombreuses à éviter l’écueil du pouja­disme (tous pour­ris), comme du bashing de circons­tance (gilets jaunes, anti-Macron ou désor­mais anti-Verts primaires). C’est ce que réus­sissent Antoine Demor et Victor Rossi : montrer l’as­cen­sion de deux potes de promo dans les coulisses des cabi­nets poli­tiques, jusqu’à y lais­ser des plumes… Parfai­te­ment docu­menté quand il s’agit de se farcir le cynisme bon teint des commu­ni­cants ou les finan­ce­ments astro­no­miques du plus parfait entre-soi, cette comé­die grinçante et soignée (superbes éclai­rages) n’en oublie pas de construire des person­nages.

Antoine Demor et Victor Rossi dans L’As­cen­sion.

C’est là toute la force de cette satire poli­tique douce-amère : montrer ce qu’il en coûte de faire semblant d’être soi-même, jusque dans les scènes les plus intimes, trai­tées elles aussi loin des clichés, avec deux comé­diens aussi précis dans la méca­nique comique que touchants pour lais­ser trans­pa­raître le vide affec­tif que leur appé­tit de pouvoir, déri­soire, a laissé derrière eux. C’est gonflé, origi­nal et parfai­te­ment incarné. De quoi vous donner une bonne raison de retour­ner au théâtre.

Le Prix de l’as­cen­sion de et avec Antoine Demor et Victor Rossi. Samedi 4 et samedi 11 juillet à 18h à la Comé­die Odéon, Lyon 2e. Merci de venir avec un masque au théâtre. Un fauteuil de distance est laissé entre les groupes de spec­ta­teurs et du gel hydro-alcoo­lique est à dispo­si­tion à l’en­trée de la salle. Rensei­gne­ments et réser­va­tions << ici >>.

Vincent Lacoste et la jeune fille

Vincent Lacoste n’est pas seulement un acteur de comédie. Vous pouvez d’ailleurs voir actuellement Mes jours de gloire sur Canal +, joli premier film sur la dépression pour lequel on l’avait rencontré (lire l’entretien << ici >>). Avec Amanda, il trouvait son plus beau rôle drama...

Camille chante et danse à Four­vière

C’est LA chorégraphe sud-africaine qui a bousculé tous les codes du corps et des représentations du spectacle vivant depuis les années 2000, et ce, du hip-hop à l’opéra. Volontiers provocatrice mais toujours énergique, ludique et pleine de dérision, Robyn Orlin n’a jamais hésité ...

40 ans de Jazz à Vienne: c’est parti !

La voilà la bonne nouvelle, tombée le temps d'un Facebook live : "La configuration du Théâtre Antique de Vienne permet aujourd'hui à Jazz à Vienne d’envisager des concerts cet été." On vous avait déjà alléché en avant-première avec la plupart des noms de cette 40e édition et la n...

Comment les ciné­mas vont rouvrir

C'était la première bonne nouvelle après la réouverture des librairies : les cinémas vont bien rouvrir à partir du 22 juin, même si on ne connaît pas encore les conditions exactes de précaution sanitaire, et les sorties de films en juillet atteignent presque un rythme hebdomadair...

Patrice Giorda, la pein­ture inté­rieure

Le peintre lyonnais présente à la galerie Michel Descours trente oeuvres inspirées d’un tableau de Constable. Une série de variations autour de la couleur. Il est des œuvres qui marquent comme des rencontres. Quand l’année dernière, Patrice Giorda se rend à la Tate Gallery alo...