Sortir à Lyon
Partager cet article :

Olde­laf chante le spec­tacle le plus fou du Réveillon

Oldelaf et Alain Berthier reprennent leur spectacle Michel Montana pour le réveillon du 31.

Atten­tion, spec­tacle culte ! C’est la vraie-fausse histoire d’un chan­teur qui n’a jamais existé, Michel Montana, mais qui aurait traversé toute l’his­toire de la chan­son française des quarante dernières années. L’oc­ca­sion de paro­dies et de créa­tions irré­sis­tibles, avec Olde­laf en maître de céré­mo­nie, et un trublion musi­cien, véri­table bête de scène qui lui sert d’al­ter ego : Alain Berthier, et sa contre­basse qui tient sur un fil de bidon. Du grand art musi­cal pour éclats de rire garan­tis. Surtout qu’on ne peut pas imagi­ner que ces deux lurons terminent le spec­tacle sans nous chan­ter La Tris­ti­tude (exten­ded version) ou La Peine de mort (avec des couplets inédits, et qui sait, peut-être un clin d’œil à Johnny).

Deux grands musi­ciens pour décon­ner

Ce n’est pas parce que c’est drôle qu’il ne faut pas recon­naître le talent : la chan­son paro­dique est un art à part entière, et compo­ser une série de vraies-fausses chan­sons « à la manière de  » tient du fin musi­co­logue qui aurait inté­gré tous les gimmicks de ses chan­sons préfé­rées… comme l’est Olde­laf, pour rendre avant tout un hommage au genre popu­laire de la variété. C’est drôle, plein d’es­prit, avec ce sens de la folie propre aux deux compères qui se lâche­ront encore plus un soir de réveillon. De quoi se bidon­ner à coup sûr avec deux grands musi­ciens. Le meilleur spec­tacle pour bien commen­cer l’an­née.

La Folle Histoire de Michel Montana par Olde­laf et Alain Berthier. Vendredi 31 décembre à 18h30 et 21h30 salle Molière, Lyon 5e, avec l’es­pace Gerson. De 30 à 35 €.

Paul Mira­bel, l’hu­mo­riste le plus lunaire et décalé

Le zèbre n’est pas un équidé comme les autres. Cet animal se différencie des chevaux et des ânes par son pelage original, noir avec des rayures blanches (et non l’inverse). Ainsi, un « drôle de zèbre » signifie par métaphore quelqu’un d’étrange, un peu hors norme, bizarre et… aty...

Les Faux British, le spec­tacle le plus drôle de l’au­tomne

C'est aussi fou que les Monty Python ou qu'un Agatha Christie qui partirait en impro totale. Absurde et jubilatoire, Les Faux British est la comédie la plus drôle de cette fin d'année. Imaginez sept comédiens amateurs qui détruisent une intrigue. Ou plutôt sept-comédiens-profe...

Jérôme Niel, le nouveau phéno­mène du one man show

L’itinéraire de Jérôme Niel est jalonné par la gastronomie. Autant dire que quand l’humoriste aux 1,5 millions d’abonnés sur Instagram s’apprête à lancer sa tournée à Lyon, sur ce point, ça ne rigole pas. « Il est hors de question que je mange un tacos, c’est dégueulasse, et puis...

Luca Colucci, le fan de Kaame­lott était un homme en robe

Son nom renvoie inévitablement à une autre bête de scène, pourtant Luca Bertogiati Colucci n'a pas grand chose à voir avec le fondateur des Restos du Coeur. Si ce n'est la délicatesse de son jeu derrière ses gros bras, peut-être. Dans son tout premier one-man-show, l'étudiant en ...