Sortir à Lyon
Partager cet article :

Délire zoolo­gique avec Alex Vizo­rek

A l’oc­ca­sion du cente­naire de la dispa­ri­tion de Saint-Saëns, Alex Vizo­rek, comé­dien et humo­riste – bien connu pour ses chro­niques sur France Inter –  s’est lancé un nouveau défi : réécrire le texte qui accom­pagne la célèbre œuvre de Saint-Saëns : le Carna­val des animaux. Il ajoute ainsi sa touche person­nelle à cette œuvre quali­fiée de « délire drôle et poétique » tout en lui rendant hommage. Après la marche royale des Lions, Poules, Coqs, mysté­rieuses Hermiones, parade des Tortues, de l’Elé­phant et des Kangou­rous, fameux Aqua­rium et célèbre Cygne, il conclut « Lorsque l’homme reste loin, l’ani­mal est heureux ». C’est accom­pa­gné du Duo à deux pianos de Lidija et Sanja Bizjak, deux sœurs virtuoses venues de Belgrade et primées par les meilleurs Concours inter­na­tio­naux, qu’ Alex Vizo­rek pren­dra pour notre plus grand plai­sir le rôle du réci­tant de cette fantai­sie zoolo­gique. Aupa­ra­vant, nous pour­rons entendre à deux pianos la célèbre Danse macabre de Saint-Saëns, la fameuse et espiègle Carmen fantasy de Greg Ander­son sur les thèmes du célèbre opéra de Bizet, et l’en­voû­tante et éner­gique Valse de Maurice Ravel.

Le mercredi 19 janvier à 20h00

Les Grands Concerts Lyon

Salle Molière / 18–20 quai de Bondy, 69005 Lyon

Paul Mira­bel, l’hu­mo­riste le plus lunaire et décalé

Le zèbre n’est pas un équidé comme les autres. Cet animal se différencie des chevaux et des ânes par son pelage original, noir avec des rayures blanches (et non l’inverse). Ainsi, un « drôle de zèbre » signifie par métaphore quelqu’un d’étrange, un peu hors norme, bizarre et… aty...

Les Faux British, le spec­tacle le plus drôle de l’au­tomne

C'est aussi fou que les Monty Python ou qu'un Agatha Christie qui partirait en impro totale. Absurde et jubilatoire, Les Faux British est la comédie la plus drôle de cette fin d'année. Imaginez sept comédiens amateurs qui détruisent une intrigue. Ou plutôt sept-comédiens-profe...

Jérôme Niel, le nouveau phéno­mène du one man show

L’itinéraire de Jérôme Niel est jalonné par la gastronomie. Autant dire que quand l’humoriste aux 1,5 millions d’abonnés sur Instagram s’apprête à lancer sa tournée à Lyon, sur ce point, ça ne rigole pas. « Il est hors de question que je mange un tacos, c’est dégueulasse, et puis...

Luca Colucci, le fan de Kaame­lott était un homme en robe

Son nom renvoie inévitablement à une autre bête de scène, pourtant Luca Bertogiati Colucci n'a pas grand chose à voir avec le fondateur des Restos du Coeur. Si ce n'est la délicatesse de son jeu derrière ses gros bras, peut-être. Dans son tout premier one-man-show, l'étudiant en ...