Sortir à Lyon
Partager cet article :

Faites-vous livrer un bon polar !


On n’avoue ne pas trop comprendre comment on auto­rise encore Amazon à livrer son indus­trie cultu­relle et pas les nombreuses librai­ries indé­pen­dantes lyon­nai­ses… La culture, c’est comme l’ali­men­ta­rion, favo­ri­sons le local, les arti­sans et le circuit court. De notre point de vue, il n’y aurait pas plus de risque pour un libraire d’ou­vrir son petit commerce que pour mon froma­ger (la laite­rie Gilbert, 87 rue de la Part-Dieu, que je vous conseille chau­de­ment si vous êtes du quar­tier !), en limi­tant la jauge et en respec­tant les gestes barrières bien entendu. Alors en atten­dant le 11 mai qui ne sera pas un grand soir mais un début de respi­ra­tion, la « résis­tance virale » des librai­ries, commence à s’or­ga­ni­ser, notam­ment celle du « Petit noir », la librai­rie polar de la Montée de la Grande Côte. Vous pouvez d’ores et déjà contac­ter Jean-Pierre Barrel pour récu­pé­rer ou vous faire livrer des livres, sous certaines condi­tions bien sûr, notam­ment que le livre que vous choi­si­rez soit en stock dans la librai­rie, ainsi que d’être un voisin du 1er ou du 4e pour vous faire livrer… Mais c’est déjà une belle façon de vous garan­tir un bon moment de lecture choisi par votre libraire, et de faire travailler le commerce local comme on le fait (autant que possible) pour l’ali­men­ta­tion. Vous pouvez direc­te­ment passer commande sur le site ci-dessous, ou récu­pé­rer votre sésame litté­raire aux horaires de perma­nence. Restons confi­nés mais curieux, et entre­te­nons l’en­vie mutuelle de lire et de se culti­ver.

Horaires de perma­nence assu­rés :

  • mardi de 11h à 13h
  • jeudi de 17h à 19h
  • samedi de 15h à 17h

Le site de la librai­rie du petit noir : www.unpe­tit­noir.fr 

Slalom, le + beau film de la rentrée

Longtemps repoussé, le premier film de Charlène Favier tourné en Savoie sort enfin pour la réouverture des salles le 19 mai prochain. Un sujet brûlant (l'emprise d'un coach sur une jeune skieuse), la révélation d'une cinéaste subtile qui mise sur la complexité des personnages... ...

Le grand projet disco­gra­phique de l’ONL

à peine arrivé depuis septembre à l’Auditorium, que le nouveau directeur musical Nikolaj Szeps-Znaider a déjà lancé un projet artistique d’une ampleur digne des grandes heures d’Emmanuel Krivine. Malgré l’absence de public (pas merci Roselyne), il a d'abord travaillé en orfèvre l...

Conver­sa­tion entre frères

uo. Il porte haut les couleurs de l’illustration à la française avec ses dessins drolatiques et colorés, faussement naïfs. Deux ans après l’exposition Le Week-end, Jean Jullien revient à la galerie Slika, toujours en compagnie de son frère Nicolas, vidéaste et musicien. Les deux ...

A couteaux tirés : mort sur le fil

Thrill comédie. Qui a tué Harlan Thombey, célèbre auteur de polars et patriarche plein de panache très lucide sur sa famille et l'appétit que sa fortune peut susciter (Christopher Plummer, impeccable). Après la vraie-fausse piste de l'accident ou du suicide, on le saura rapidemen...