Sortir à Lyon
Partager cet article :

Plaire, aimer et courir vite

Le beau film de Chris­tophe Honoré Plaire, aimer et courir vite, devait initia­le­ment s’ap­pe­ler Plaire, baiser et courir vite, ce qui aurait pu être aussi le titre de cet impo­sant Jour­nal sexuel d’un garçon d’aujourd’­hui de 2300 pages (!), comme une radio­gra­phie auto­bio­gra­phique de l’ho­mo­sexua­lité mascu­line post-Sida (histo­rique­ment). Arthur Drey­fus, c’est un peu l’anti- Edouard Louis, et c’est pour ça qu’on l’aime (il consacre d’ailleurs en véri­table diariste un inter­lude à son concur­rent sures­timé qui n’était pas destiné à être publié). Pas de posture sans auto­dé­ri­sion du quoti­dien chez Drey­fus, il reste traversé par le monde (dans tous les sens du mot, et il y a du monde qui passe !), plutôt que de se complaire ou de se complaindre en quête d’iden­tité, de bonne ou de mauvaise conscience. S’en suit un jour­nal au sens propre (il parle d’ailleurs souvent de propreté), décom­plexé, prompte à obser­ver les corps et les cultures dans les approches et les rencontres fugaces, “s’épui­sant à baiser et à écrire” pendant des années dans une joie offerte et certaine, selon laquelle “il faut en finir avec le malheur d’être gay. Mission accom­plie à travers cette écri­ture inci­dente des plus stimu­lantes, pas que pour la sexua­lité, qui abou­tit à ce pavé dont on a lu jusqu’ici les 500 premières pages avec plai­sir, dans un geste d’édi­tion hors normes comme on n’en fait plus. L.H.

Arthur Drey­fus, Jour­nal sexuel d’un garçon d’aujourd’­hui (P.O.L. éditions, 37 €).

3 dessi­na­teurs qu’on veut voir au Lyon BD festi­val

Pour notre plus grand plaisir, le Lyon BD festival revient. Deux cents auteurs seront réunis et une vingtaine d’expositions sont déjà annoncées. Une programmation éclectique avec de grands noms de la bande dessinée : Boulet, Valentine Boucq, Max Cabanes, Béa Daveis, Mathieu Rebiè...

MBou­gar Sarr, le grand écri­vain du prix Goncourt à Lyon

Ce n’est pas tous les jours qu’on lit un roman de l’ampleur de La Plus Secrète Mémoire des hommes. Un roman touffu, foisonnant, composé lui-même de trois livres aux titres de chapitres souvent étonnants, dont le plus beau, Nuits de tango par marée haute, est dédiée à l’érotisme d...

Conne­mara, le nouveau roman de Nico­las Mathieu

Son nouveau roman pourrait être la suite de son prix Goncourt en 2018, Leurs enfants après eux. Ou comment deux quadras originaires des environs de Nancy mais aux destinées professionnelles différentes vont retrouver souffle à travers une liaison. Les scènes de sexe, contagieuses...

Totorro fait son ciné-concert de l’amour

Le post rock a fait beaucoup de bien à la musique de film. Peut-il en faire autant au roman-photo ? Quinze ans après sa sortie on se souvient encore de l’excellente bande originale par Mogwai de Zidane, un portrait du 21ème siècle, sans laquelle le film n’aurait sans doute pas eu...