Sortir à Lyon
Partager cet article :

Pont-en-Royans suspend les maisons et le temps

Balade. A la lisière du parc natu­rel du Vercors, Pont-en-Royans est un village à l’ar­chi­tec­ture unique en Dauphiné. En effet, au Moyen Âge, il était la porte d’en­trée pour les bûche­rons qui œuvraient dans le massif du Vercors, et une place stra­té­gique pour le trans­port des troncs, le village étant à la confluence de deux rivières, la Vernai­son et la Bourne. C’est donc à flanc de montagne, au-dessus de la Bourne que les Ponté­nois ont construit leurs habi­ta­tions, toujours visibles aujourd’­hui. Et la meilleure manière d’ob­ser­ver les façades pastel de ces maisons suspen­dues est depuis le pont Picard, ou de se prome­ner sur les berges aména­gées de la Bourne. Là se trouve une cascade d’eau de montagne où il est possible de se baigner et à côté de laquelle sont instal­lées des aires de pique-nique. Pour conti­nuer sa balade, le centre de Pont-en-Royans offre de beaux clins d’œil à son passé médié­val avec ses rues étroites, ses maisons bour­geoises en tuf et les jardins en terrasse. Pour les plus spor­tifs, le circuit des Trois châteaux (envi­ron trois heures aller-retour) promet un pano­rama impre­nable sur le Vercors. Bref, une desti­na­tion idéale pour nos premières esca­pades décon­fi­nées.

Office du tourisme, 48 Grande Rue, Pont-en-Royans. 04 76 385 385. Petit aperçu << ici >>.

Décou­vrez le nouveau musée du lac de Pala­dru !

Souvenez-vous, “les Chevaliers de l’an mil au lac de Paladru”, c’était l’objet de la thèse sur laquelle travaillait Agnès Jaoui dans On connaît la chanson… Cinquième lac d’origine glaciaire de France, pas de doute, ce lac a mille histoires à raconter… Ça tombe bien, à deux pas, a...

Le biopic Eiffel projeté gratui­te­ment au Grand Hôtel-Dieu

Si vous avez un jour rêvé d’une histoire d’amour sous la tour Eiffel, ce drôle de biopic est fait pour vous ! Il reconstitue en effet la préquelle de la tour la plus célèbre du monde… mais à partir d’un amour empêché en Gironde à la fin du XIXe siècle. Gustave aimait Adrienne ...