Sortir à Lyon

Piquez une tête à la Tête d’Or !

C’est une idée qui avait germé l’été dernier au sein des équipes de la Ville : instal­ler une piscine éphé­mère au parc de la Tête d’Or, au centre du vélo­drome. Eh bien cet été, on pourra goûter la joie de faire des longueurs au coeur de du plus bel écrin de verdure de la ville. 2 000 m2 de « plage » de gazon, un grand bassin pour nager, un second pour s’amu­ser et un espace aqua-ludique avec jets d’eau et jeux pour les plus jeunes, sans oublier des tran­sats et des fauteuils à l’ombre pour bouqui­ner… Comme à la plage, mais à Lyon, et pour les Lyon­nais exclu­si­ve­ment : les habi­tants intra-muros pour­ront en profi­ter deux fois par semaine, sur inscrip­tion, à des créneaux horaires n’ex­cé­dant pas deux heures, avec des jauges limi­tées à 80. Bref, ce sera un peu comme on sortait avec son attes­ta­tion, mais cette fois ce sera pour se baigner. Heureu­se­ment, le tarif est lui plus qu’ac­ces­sible : 2 €. Soit le prix d’un trajet TCL. Si avec ça vous ne voulez pas vous mouillez…

Piscine éphé­mère du vélo­drome du parc de la Tête d’Or, ouverte du 2 juillet au 6 septembre. Réser­va­tion et paie­ment en ligne exclu­si­ve­ment (à venir). Horaires de 10h à 19h30 en semaine et 12h30 à 19h30 le week-end.

Les autres piscines habi­tuelles ouvri­ront elles aussi graduel­le­ment entre le 2 et le 3 juillet (Piscine du Rhône, Gerland, Mermoz, Duchère). Voir toute l’offre de la Ville de Lyon << ici >>.

Ondine, le plus beau film de la rentrée

Tous ses films parlent d'amour, mais en parlent comme aucun autre. Dans Transit, Christian Petzold mettait en scène sans prévenir un court récit de 1940 dans le monde d'aujourd'hui, comme si tous les enjeux de la Seconde Guerre mondiale (réfugiés, persécution, Résistance) venaien...

Supers­pec­tives, festi­val impromptu

Jazz. Surprise, il y a bien un festival de musique sur la colline de Fourvière cet été, ou plutôt un non-festival. Après une première édition l’année dernière, puis l’annonce de l’annulation de la seconde pendant le confinement, Superspectives est finalement revenu s’installer su...

Char­cu­te­rie show !

Un barbecue-spectacle, voilà la bonne idée des « Nuits du canal » en lieu et place des Puces du même nom : des spectacles en plein air, des shows en tout genre sur le modèle du « Saturday night live » à l'américaine ou à la façon des anciens « Numéro Un » « Maritie et Gilbert Car...