Sortir à Lyon
Partager cet article :

Le jardin Saint-Pierre a rouvert !

C’est un jardin extra­or­di­naire, le plus beau de Lyon en centre ville : un havre de paix en plein coeur de la Presqu’Île, le long de la place des Terreaux, mais à l’écart de le ville, peuplé unique­ment de statues comme celles de Rodin au milieu d’un îlot de verdure. Un petit miracle de calme et de fraî­cheur qui corres­pond à l’an­cien cloître de l’Ab­baye des dames de Saint-Pierre, au XVIIe siècle. Jusqu’à présent, il était encore fermé. Il vient de rouvrir en même temps que la collec­tion perma­nente du musée des Beaux-Arts, dont on ne se lasse pas. Il vous faudra un billet d’en­trée du musée (8 €) pour en profi­ter. Autant joindre le beau (les pein­tures) à l’agréable (la nature), le temps d’une pause, hors du temps. Seules les collec­tions du XXe siècle sont encore fermées, réser­vées à l’expo Picasso, baigneuses et baigneurs qui ouvrira le 15 juillet, et que nous avons pu déjà décou­vrir. Vous pouvez en avoir un avant-goût à travers notre compte-rendu << ici >>.

Jardin Saint-Pierre et collec­tions perma­nentes du musée des Beaux-arts de Lyon, Lyon 1er.  8 €. Du mercredi au lundi de 10h à 18h, le vendredi de 10h30 à 18h00. Infos et réser­va­tions << ici >>.

La chapelle de l’Île Barbe s’ex­pose

Profitez-en, c’est l’une des rares fois où vous pourrez visiter l’intérieur rénové de la chapelle de l’île Barbe. Depuis 2019, celle-ci ouvre deux fois par an ses portes au public avec des expositions organisées par Françoise Souchaud. Rien de subversif nous apprend cette dernièr...

Céles­tins en plein air : le bonheur en cartons !

Deux acteurs, quelques morceaux de carton et de l’humour, le tout sur la place du théâtre des Célestins. Dans Les Gros patinent bien, Olivier Martin-Salvan et Pierre Guillois incarnent un acteur shakespearien et un homme à tout faire. Ensemble, ils partent pour un périple à trave...

Le tour du monde en 4 jeudis

Au jardin des Chartreux, la musique traverse les frontières. Pour sa 29 ème édition, le festival des Jeudis des Musiques du Monde prend le parti d’une programmation à l’encrage rhodanien : 100% des groupes sont locaux, mais toujours connectés avec le monde entier. Sahra Halgan ch...

Le festi­val de la colline de Four­vière

De la musique, une terrasse avec une vue imprenable sur Lyon, et encore de la musique. Pourtant, le festival Superspectives a cette année pour thème le silence. Les histoires de ceux pour qui le silence n’était pas un choix ou de ceux pour qui il est bénéfique. Dans Ludi, l’artis...