Sortir à Lyon
Partager cet article :

Le jardin Saint-Pierre a rouvert !

C’est un jardin extra­or­di­naire, le plus beau de Lyon en centre ville : un havre de paix en plein coeur de la Presqu’Île, le long de la place des Terreaux, mais à l’écart de le ville, peuplé unique­ment de statues comme celles de Rodin au milieu d’un îlot de verdure. Un petit miracle de calme et de fraî­cheur qui corres­pond à l’an­cien cloître de l’Ab­baye des dames de Saint-Pierre, au XVIIe siècle. Jusqu’à présent, il était encore fermé. Il vient de rouvrir en même temps que la collec­tion perma­nente du musée des Beaux-Arts, dont on ne se lasse pas. Il vous faudra un billet d’en­trée du musée (8 €) pour en profi­ter. Autant joindre le beau (les pein­tures) à l’agréable (la nature), le temps d’une pause, hors du temps. Seules les collec­tions du XXe siècle sont encore fermées, réser­vées à l’expo Picasso, baigneuses et baigneurs qui ouvrira le 15 juillet, et que nous avons pu déjà décou­vrir. Vous pouvez en avoir un avant-goût à travers notre compte-rendu << ici >>.

Jardin Saint-Pierre et collec­tions perma­nentes du musée des Beaux-arts de Lyon, Lyon 1er.  8 €. Du mercredi au lundi de 10h à 18h, le vendredi de 10h30 à 18h00. Infos et réser­va­tions << ici >>.

Le biopic Eiffel projeté gratui­te­ment au Grand Hôtel-Dieu

Si vous avez un jour rêvé d’une histoire d’amour sous la tour Eiffel, ce drôle de biopic est fait pour vous ! Il reconstitue en effet la préquelle de la tour la plus célèbre du monde… mais à partir d’un amour empêché en Gironde à la fin du XIXe siècle. Gustave aimait Adrienne ...

Botani, le nouveau resto parfait de la piscine du Rhône

Oyez! La Piscine du Rhône (aka Tony Bertrand) vient de retrouver un café/restaurant. Après A la piscine, puis Pistache, puis une longue interruption, voici Botani. Le restaurant affirme vouloir faire « le pari d’une cuisine inclusive avec des produits sourcés dans un écosystèm...

Revoir Antoi­nette dans les Cévennes gratuit et en plein air

Radieuse et dési­rable, habi­tée de senti­ments trop grands pour elle, à fleur de peau jusqu’à la perdi­tion, Laure Calamy est aussi drôle que pathé­tique, émou­vante que sexy, en partant sur les chemins des Cévennes avec son âne, plutôt qu’avec… son amant ! C’est son grand drôle...