Sortir à Lyon
Partager cet article :

Le jardin Saint-Pierre a rouvert !

C’est un jardin extra­or­di­naire, le plus beau de Lyon en centre ville : un havre de paix en plein coeur de la Presqu’Île, le long de la place des Terreaux, mais à l’écart de le ville, peuplé unique­ment de statues comme celles de Rodin au milieu d’un îlot de verdure. Un petit miracle de calme et de fraî­cheur qui corres­pond à l’an­cien cloître de l’Ab­baye des dames de Saint-Pierre, au XVIIe siècle. Jusqu’à présent, il était encore fermé. Il vient de rouvrir en même temps que la collec­tion perma­nente du musée des Beaux-Arts, dont on ne se lasse pas. Il vous faudra un billet d’en­trée du musée (8 €) pour en profi­ter. Autant joindre le beau (les pein­tures) à l’agréable (la nature), le temps d’une pause, hors du temps. Seules les collec­tions du XXe siècle sont encore fermées, réser­vées à l’expo Picasso, baigneuses et baigneurs qui ouvrira le 15 juillet, et que nous avons pu déjà décou­vrir. Vous pouvez en avoir un avant-goût à travers notre compte-rendu << ici >>.

Jardin Saint-Pierre et collec­tions perma­nentes du musée des Beaux-arts de Lyon, Lyon 1er.  8 €. Du mercredi au lundi de 10h à 18h, le vendredi de 10h30 à 18h00. Infos et réser­va­tions << ici >>.

Avec KRAKEN, Les Subs inau­gurent la plus grande terrasse de la ville

  Les Subs ont inauguré la plus grande terrasse de la ville (500 places) au pied d’une oeuvre monumentale pas comme les autres, le Kraken, dont les tentacules de plus de 15 mètres de haut passent même par-dessus le bâtiment originel des Subsistances. Fruit de l’imagination des...

La vallée la plus secrète du Vercors aux eaux cris­tal­lines

Si l’amour donne le vertige, alors le Trièves aussiC’est une vallée secrète, à l’abri des regards. Entourée à l’est par les vertigineuses montagnes du Dévoluy et à l’ouest par l’imposant massif du Vercors, la vallée du Trièves est un écrin préservé du tourisme de masse. Elle offr...

La Voulte-sur-Rhône, le coin le plus secret d’Ar­dèche

C’est un petit coin d’Ardèche prisé des cyclistes à l’arrivée du printemps. Au XIXe siècle, ses anciennes fonderies l’ont rendu prospère, avant de fermer en 1890. L’ancien site industriel et ses quatre hauts-fourneaux — classés monuments historiques depuis 1996 — se visitent enco...

Le nouveau cirque Bouglione fait sa révo­lu­tion écolo­gique

La lutte contre la maltraitance animale et pour la préservation des espèces a bouleversé l'organisation des cirques traditionnels. La famille Bouglione est le premier grand cirque à faire sa révolution écologique : à Confluence, vous pourrez voir des lions, des éléphants ou même ...