Sortir à Lyon
Partager cet article :

7e : le parc Blan­dan près de chez vous

En 1942, le fort de La Motte (aussi écrit « Lamothe ») prend le nom de « caserne Sergent-Blan­dan » à l’oc­ca­sion du cente­naire de la mort du sergent Jean-Pierre Blan­dan. Celui-ci perdit la vie à 23 ans en Algé­rie, après avoir résisté jusqu’au bout face à 300 cava­liers arabes alors qu’il ache­mi­nait du cour­rier entre deux camps… Ouvert en 2014 aux Lyon­nais après avoir accueilli les appe­lés pour leurs « trois jours » au temp du service mili­taire, on a dû attendre 2019 pour pouvoir se prome­ner en haut du fort.

La caserne Blan­dan, juste avant sa ferme­ture défi­ni­tive en 1999.

Aujourd’­hui, le parc Blan­dan n’a pas fini sa muta­tion. Le château et le maga­sin d’armes devraient accueillir un hôtel et un restau­rant courant 2021. En atten­dant, c’est sûre­ment le parc lyon­nais qui possède la plus riche histoire. Place tactique dès l’époque gallo-romaine, à la croi­sée d’an­ciennes voies romaines (un médaillon incrusté dans la cour du château de La Motte témoigne d’ailleurs de l’empe­reur Commode, fils de Marc Aurèle). Le château s’édi­fiera au XVe siècle comme repaire avec vue impre­nable alen­tour. Au beau milieu de la route vers l’Ita­lie, il accueille plusieurs person­na­li­tés royales à faire frétiller Stéphane Bern (né juste à côté, dans le 3e, mais un peu plus tard…). Marie de Médi­cis y séjourna deux fois, dont une première pour son mariage avec Henri IV en 1600. Après la Première Guerre Mondiale, il devien­dra une cité mili­taire, puis la troi­sième plus grande caserne de Lyon. Aujourd’­hui, vous ne devriez plus y croi­ser personne en costumes ou en uniformes, à part peut-être quelques allu­més dégui­sés au temps du confi­ne­ment, ou les gardiens du parc… Mais vous pouvez profi­ter d’une grande prai­rie de 15 000 m2 et de nombreux terrains de sport équi­pés, mais qu’il va falloir pratiquer cette fois en soli­taire pendant un mois… au moins. En vous prome­nant, vous pour­rez toujours rêvé à ce qu’é­tait avant le parc du Sergent-Blan­dan…

En atten­dant les beaux jours…

Parc Blan­dan, 37 rue du Repos, Lyon 7e. Ouvert de 6h30 à 22h30. En savoir plus

Sept balades en Rhône-Alpes pour se culti­ver en plein air

Puy-de-Dôme QUAND LA PIERRE DE VOLVIC SE TRANSFORME EN ŒUVRE D'ART SCULPTURES. À force de voir la pub à la télé, vous le savez : l’eau de Volvic prend sa source au cœur des volcans. Et qui dit volcans, dit pierre volcanique. C’est cette dernière, qui, en plus d’avoir servi ...

La chapelle de l’Île Barbe s’ex­pose

Profitez-en, c’est l’une des rares fois où vous pourrez visiter l’intérieur rénové de la chapelle de l’île Barbe. Depuis 2019, celle-ci ouvre deux fois par an ses portes au public avec des expositions organisées par Françoise Souchaud. Rien de subversif nous apprend cette dernièr...

Céles­tins en plein air : le bonheur en cartons !

Deux acteurs, quelques morceaux de carton et de l’humour, le tout sur la place du théâtre des Célestins. Dans Les Gros patinent bien, Olivier Martin-Salvan et Pierre Guillois incarnent un acteur shakespearien et un homme à tout faire. Ensemble, ils partent pour un périple à trave...

Le tour du monde en 4 jeudis

Au jardin des Chartreux, la musique traverse les frontières. Pour sa 29 ème édition, le festival des Jeudis des Musiques du Monde prend le parti d’une programmation à l’encrage rhodanien : 100% des groupes sont locaux, mais toujours connectés avec le monde entier. Sahra Halgan ch...