Sortir à Lyon
Partager cet article :

Bien-être et suée douce à Saint-Gervais

Après cette année 2020 bien noire, on a quand même gagné le droit de se faire un peu de bien. Et si on ne peut pas déva­ler les pistes tout schuss ni manger de la fondue dans un restau­rant monta­gnard, on peut toujours profi­ter du grand air, de la montagne et des eaux ther­males, et même des trois à la fois. Pour cela, direc­tion les portes du mont Blanc, à Saint-Gervais, un village connu depuis deux siècles pour ses eaux bien­fai­trices. À partir du 19 décembre, les thermes de Saint-Gervais ont l’au­to­ri­sa­tion d’ou­vrir leurs bassins et espaces exté­rieurs. On vous voit grelot­ter là-bas dans le fond : pas besoin d’en­fi­ler une combi­nai­son en néoprène, ici l’eau jaillit
natu­rel­le­ment à 39°. Vous pouvez ainsi barbo­ter en toute séré­nité avec vue sur le parc et la gorge du Bonnant, où sont nichés les bains, en profi­tant des
bien­faits de l’eau ther­male du mont Blanc riche en miné­raux. Celle-ci est en est répu­tée pour ses vertus apai­santes, anti-inflam­ma­toires et cica­tri­santes.

Suer avec clas­se…

Malgré la ferme­ture des salles inté­rieures, le parcours d’1 h 30 concocté par l’équipe des thermes reste douillet et consé­quent : trois bassins exté­rieurs dont la tempé­ra­ture varie de 34 à 39°, dont un bassin animé à contre-courant pour ceux qui voudraient se raffer­mir les bras ; une série de saunas tous plus origi­naux les uns que les autres histoire de suer avec classe et décon­trac­tion, comme dans le sauna bulle avec vue sur la nature ou le sauna musi­cal ; ainsi que deux soins indi­vi­duels pour une peau plus belle avec un bain d’eau ther­male de 20 minutes, pour se détendre des pieds à la tête. Sachez que vous pouvez complé­ter cette offre avec des soins réali­sés dans le spa qui est égale­ment ouvert. Vous serez reposé et pimpant, prêt à débu­ter la nouvelle année avec un peu plus de séré­nité. Ouf, ça fait du bien.

Les Thermes de Saint-Gervais Mont-Blanc à Le Fayet (Haute-Savoie).
Du samedi 19 décembre au dimanche 3 janvier, de 9 h à 20 h. Ouver­ture
vendredi 25 décembre après-midi et toute la jour­née du vendredi 1er janvier 2021. Forfait 100 % ther­mal d’1 h 30 : 32 €.
P.S. : les remon­tées méca­niques sont fermées, mais de nombreuses acti­vi­tés
spor­tives restent possibles pour profi­ter de la neige, comme les raquettes ou le ski de fond. Plus d’in­for­ma­tions<< ici >>.

Avec KRAKEN, Les Subs inau­gurent la plus grande terrasse de la ville

  Les Subs ont inauguré la plus grande terrasse de la ville (500 places) au pied d’une oeuvre monumentale pas comme les autres, le Kraken, dont les tentacules de plus de 15 mètres de haut passent même par-dessus le bâtiment originel des Subsistances. Fruit de l’imagination des...

La vallée la plus secrète du Vercors aux eaux cris­tal­lines

Si l’amour donne le vertige, alors le Trièves aussiC’est une vallée secrète, à l’abri des regards. Entourée à l’est par les vertigineuses montagnes du Dévoluy et à l’ouest par l’imposant massif du Vercors, la vallée du Trièves est un écrin préservé du tourisme de masse. Elle offr...

La Voulte-sur-Rhône, le coin le plus secret d’Ar­dèche

C’est un petit coin d’Ardèche prisé des cyclistes à l’arrivée du printemps. Au XIXe siècle, ses anciennes fonderies l’ont rendu prospère, avant de fermer en 1890. L’ancien site industriel et ses quatre hauts-fourneaux — classés monuments historiques depuis 1996 — se visitent enco...

Le nouveau cirque Bouglione fait sa révo­lu­tion écolo­gique

La lutte contre la maltraitance animale et pour la préservation des espèces a bouleversé l'organisation des cirques traditionnels. La famille Bouglione est le premier grand cirque à faire sa révolution écologique : à Confluence, vous pourrez voir des lions, des éléphants ou même ...