Sortir à Lyon
Partager cet article :

Le festi­val famille pour la fin des vacances

Si vous passez vos vacances en famille en Haute-Savoie, pas loin du Grand-Bornand, ne ratez pas Au Bonheur des Mômes, évène­ment incon­tour­nable et inter­na­tio­nal du spec­tacle vivant pour le jeune public. Contraints par la crise sani­taire à réduire la voilure de sa program­ma­tion, le festi­val toujours aussi engagé et joyeu­se­ment imper­ti­nent a joué de cette idée de désar­ti­cu­la­tion impo­sée pour faire des marion­nettes les stars de sa 29e édition avec tout de même 100 repré­sen­ta­tions répar­ties sur cinq jours. Comme à son habi­tude, les orga­ni­sa­teurs accueillent à la fois des compa­gnies et artistes chevron­nés et d’autres plus émer­gents, venus de partout en France mais aussi de l’étran­ger (Espagne, Suis­se…).

Lyon-les-bains

La compa­gnie Soie farouche (photo Samuel Duplaix).

Parmi les Lyon­nais, on aura le plai­sir de décou­vrir les deux nouvelles créa­tions des fameux Turak Théâtre et La Clinquaille. L’Am­bas­sade de Tura­kie nous parlera des us et coutumes de ce drôle de petit pays, absent de nos plani­sphères; quand Polar nous entraî­nera dans une enquête poli­cière façon Cluedo. Les éclats de rire devraient fuser devant les jongle­ries impro­bables de Lolo Cousins qui n’hé­site pas à inter­agir avec le public dans Désé­qui­libre passa­ger!, ou encore la compa­gnie Le Montreur qui choré­gra­phie un ballet de danse parti­ci­pa­tif à l’aide de petites marion­nettes que les spec­ta­teurs sont invi­tés à mani­pu­ler en cadence. Du côté des jeunes pousses, on décou­vrira la compa­gnie Soie Farouche qui, dans Au fil du rêve, mêle mime, danse et acro­ba­ties pour une histoire pleine de poésie. Mais la fête ne serait pas totale sans la musique que le festi­val fera entendre haut et fort, avec des concerts de rock spécia­le­ment dédiés aux enfants. De quoi bien les faire se trémous­ser avant la rentrée scolaire prévue la semaine d’après.

Au Bonheur des Mômes, du lundi 23 au vendredi 27 août au Grand Bornand (Savoie). De 0 à 12 €. Réser­ver.

Mourad Merzouki, ses projets hip-hop et son nouveau festi­val Kara­vel

Prince du hip hop lyonnais reconnu dans le monde entier, Mourad Merzouki continue son travail de passeur avec le festival Karavel. Il réagit pour la première fois à sa candidature restée bredouille à la Maison de la danse. Et compte bien rester chez lui en région lyonnaise pour i...

Que faut-il voir à la Bien­nale de Lyon ?

[mis à jour] Doucement les basses, la Biennale d'art contemporain, ça dure trois mois ! On l'a visitée et on a choisi nos dix oeuvres préférées depuis, mais on vous dressait auparavant un premier top général pour y comprendre quelque chose et vous mettre l'eau à la bouche. Que vo...

Tim Burton, prix Lumière monstre pour petits et grands !

Le prix Lumière 2022 sera remis pour la première fois à un grand cinéaste du cinéma de genre, qui aura fait rêver (et cauchemarder) aussi bien des générations d'enfants que de cinéphiles : Tim Burton débarque en octobre prochain à Lyon ! L’un des plus beaux bestiaires jamais c...

Domi­nique Delorme va quit­ter la direc­tion des Nuits de Four­vière

Après 20 ans de bons et loyaux services, l’heure de la retraite a sonné pour Dominique Delorme, directeur des Nuits de Fourvière. Un grand professionnel, suffisamment politique pour être discret, qui aura été longtemps l’âme de nos Nuits... jusqu'en juin 2023. Son “festival id...