Sortir à Lyon
Partager cet article :

Se prendre pour un trap­peur au lac des grands espaces

Avec ses rives bordées de sapins et d’épi­céas, le lac Genin semble tout droit sorti d’un roman de Jack London. Pour dire, ce lac de montagne situé à 830 mètres d’al­ti­tude à côté d’Oyon­nax est même surnommé « le petit Canada du Haut-Bugey ». Un spot aux allures de carte postale qui a en plus l’avan­tage d’of­frir des acti­vi­tés en toutes saisons, avec baignades l’été et patin à glace l’hi­ver sur ses eaux gelées — enfin, quand le réchauf­fe­ment clima­tique le permet… L’au­tomne, le chan­ge­ment de couleur des arbres (il n’y a pas que des rési­neux dans le coin) lui confère un charme tout
flam­boyant qui vous donnera envie de vous lover dans
des chemises à carreaux.

Lorsque les eaux gêlent, le lac Genin devient le spot où faire du patin, du hockey ou même de la plon­gée… sous glace. (photo Daniel Gillet)

Dans la peau d’un trap­peur

Si vous êtes tenté d’al­ler prendre un bol d’air frais là-bas, juste au pied du mont Jura, empor­tez vos chaus­sures de marche en plus de votre appa­reil photo. Un itiné­raire assez costaud vous attend au départ d’Oyon­nax pour rejoindre le lac, à travers une forêt de hêtres et de sapins. Comp­tez cinq heures de marche et 550 mètres de déni­velé pour cette boucle de 14 kilo­mètres qui vous donnera l’im­pres­sion d’être dans la peau d’un trap­peur. Les familles ou les adeptes des balades diges­tives pour­ront, eux, emprun­ter le chemin qui fait le tour du lac en un peu moins de 45 minutes, idéal pour appré­cier le paysage sous tous les angles. Enfin, les vété­tistes useront leurs pneus entre les sapins sur l’un des trois itiné­raires allant du vert au rouge. Autant de balades à finir les joues rosies par le froid, atta­blé à l’Au­berge du lac Genin autour d’un choco­lat chaud.

Lac Genin, Oyon­nax. A 1 h 20 de Lyon en voiture.
Office de tourisme Haut-Bugey. (photo Jérôme Pruniaux, agence Argo)

Avec KRAKEN, Les Subs inau­gurent la plus grande terrasse de la ville

  Les Subs ont inauguré la plus grande terrasse de la ville (500 places) au pied d’une oeuvre monumentale pas comme les autres, le Kraken, dont les tentacules de plus de 15 mètres de haut passent même par-dessus le bâtiment originel des Subsistances. Fruit de l’imagination des...

La vallée la plus secrète du Vercors aux eaux cris­tal­lines

Si l’amour donne le vertige, alors le Trièves aussiC’est une vallée secrète, à l’abri des regards. Entourée à l’est par les vertigineuses montagnes du Dévoluy et à l’ouest par l’imposant massif du Vercors, la vallée du Trièves est un écrin préservé du tourisme de masse. Elle offr...

La Voulte-sur-Rhône, le coin le plus secret d’Ar­dèche

C’est un petit coin d’Ardèche prisé des cyclistes à l’arrivée du printemps. Au XIXe siècle, ses anciennes fonderies l’ont rendu prospère, avant de fermer en 1890. L’ancien site industriel et ses quatre hauts-fourneaux — classés monuments historiques depuis 1996 — se visitent enco...

Le nouveau cirque Bouglione fait sa révo­lu­tion écolo­gique

La lutte contre la maltraitance animale et pour la préservation des espèces a bouleversé l'organisation des cirques traditionnels. La famille Bouglione est le premier grand cirque à faire sa révolution écologique : à Confluence, vous pourrez voir des lions, des éléphants ou même ...