Sortir à Lyon
Partager cet article :

Le nouveau cirque Bouglione fait sa révo­lu­tion écolo­gique

Le cirque Bouglione fait sa révolution avec un Ecocirque 100% humain sans plus d'animaux.
Le nouvel Ecocirque Bouglione aux animaux virtuels.

La lutte contre la maltrai­tance animale et pour la préser­va­tion des espèces a boule­versé l’or­ga­ni­sa­tion des cirques tradi­tion­nels. La famille Bouglione est le premier grand cirque à faire sa révo­lu­tion écolo­gique : à Confluence, vous pour­rez voir des lions, des éléphants ou même des requins géants mais unique­ment en projec­tions haute défi­ni­tion bluf­fantes, au milieu du chapi­teau qui s’ins­talle à Lyon pour plus d’un mois jusqu’à la fin des vacances de Pâques. Une façon de conser­ver la féérie anima­lière notam­ment pour les enfants, en épar­gnant des tour­nées souvent éprou­vantes aux bêtes.

Ecocirque, poésie visuelle et musique live

En lieu et place des anciennes cages d’ani­maux, vous trou­ve­rez autour du chapi­teau un « écovil­lage » composé de food­trucks d’ar­ti­sans locaux, circuits courts et recy­clage des déchets. Une façon pour le cirque de tenir compte des préoc­cu­pa­tions envi­ron­ne­men­tales et des nouvelles habi­tudes salu­taires des consom­ma­teurs. « L’Éco­cirque » veut néan­moins conser­ver l’es­prit popu­laire et fami­lial des circas­siens : clown, jongleurs, trapé­zistes, cracheurs de feu ou lanceurs de couteaux seront encore plus présents pour jouer avec les animaux virtuels ou s’adon­ner à une poésie aérienne en core plus grande, baignée de musique live. Le cirque reste donc bien le spec­tacle fami­lial par excel­lence, encore plus poétique.

L’Eco­cirque André-Joseph Bouglione. Du samedi 12 mars au samedi 27 avril sous chapi­teau à Confluence. A 14h30 et 17h45 les mercre­dis, same­dis et dimanches. De 18 à 49 €.

Avec KRAKEN, Les Subs inau­gurent la plus grande terrasse de la ville

  Les Subs ont inauguré la plus grande terrasse de la ville (500 places) au pied d’une oeuvre monumentale pas comme les autres, le Kraken, dont les tentacules de plus de 15 mètres de haut passent même par-dessus le bâtiment originel des Subsistances. Fruit de l’imagination des...

La vallée la plus secrète du Vercors aux eaux cris­tal­lines

Si l’amour donne le vertige, alors le Trièves aussiC’est une vallée secrète, à l’abri des regards. Entourée à l’est par les vertigineuses montagnes du Dévoluy et à l’ouest par l’imposant massif du Vercors, la vallée du Trièves est un écrin préservé du tourisme de masse. Elle offr...

La Voulte-sur-Rhône, le coin le plus secret d’Ar­dèche

C’est un petit coin d’Ardèche prisé des cyclistes à l’arrivée du printemps. Au XIXe siècle, ses anciennes fonderies l’ont rendu prospère, avant de fermer en 1890. L’ancien site industriel et ses quatre hauts-fourneaux — classés monuments historiques depuis 1996 — se visitent enco...

La plus belle vue sur le Vercors

Au pied du massif de la Grande Chartreuse en Isère, le pays voironnais étend ses vertes montagnes au milieu d’un décor époustouflant. Un paysage que l’on peut admirer depuis le belvédère du rocher de Bellevue. Pour y accéder, il faut s’arrêter au monastère de Chalais, une abbaye ...