Sortir à Lyon
Partager cet article :

Marcher en raquettes avec vue sur le Mont-Blanc

Vue du Mont-Blanc sous la neige depuis Cordon en Savoie.
La vue imparable sur la Mont-Blanc depuis Cordon.

A côté de Megève ou Chamo­nix, la petite station de Cordon vous permet de vous bala­der en raquettes face au Mont-Blanc, presque jusqu’au bout de la nuit, en n’ou­bliant pas de dégus­ter le saucis­son et la fondue sur place. La rando-neige idéale, pour toute la famille.

Au pays du mont Blanc, la commune de Cordon fait face, en toute modes­tie, au plus haut sommet d’Eu­rope et à la chaîne des Aravis. Plus que son charme de village, loin des foules des grandes stations voisines de Megève ou Chamo­nix, Cordon mise sur la discré­tion et un modèle touris­tique alter­na­tif.

Quand le soleil se couche et que les skieurs rentrent se réchauf­fer, Patrick Duvillard, accom­pa­gna­teur de montagne, et une petite équipe de moti­vés chaussent les raquettes. Il est 18 h 30 dans la forêt de la Jorasse. Armé de lampes fron­tales et de bâtons de marche, le groupe (une dizaine de randon­neurs maxi­mum) s’élance sur la route fores­tière. Enrobé par la nuit et la mélo­die de la rivière, le craque­ment de la neige qui escorte les marcheurs se fait plus reten­tis­sant.

Au bord du sentier, voilà des traces de pattes fraîches dans la neige. « Il faut regar­der la taille et la forme, mais aussi l’es­pa­ce­ment : ce doit être un chevreuil », explique Patrick. Enfant du pays, l’an­cien pompier regorge d’anec­dotes et d’his­toires sur sa montagne et ceux qui y vivent.

Le chemin de Terre­noire au-dessus de Cordon.

Fondue savoyarde avant de s’abreu­ver d’his­toires

Après une heure et demie de marche sans grandes diffi­cul­tés (la sortie est adap­tée aux enfants), un grand tipi blanc nous attend entre les arbres. À l’in­té­rieur, Patrick allume le poêle pendant que chacun sort les victuailles de son sac. Saucis­son fumé, terrine aux cham­pi­gnons et verre de vin chaud font patien­ter les esto­macs des randon­neurs avant le bouquet final : la fondue savoyarde.

Prépa­rée avec le plus grand soin par notre guide, elle est agré­men­tée de morceaux de cèpes. Le débat entre fondue suisse ou savoyarde se solde sur une unani­mité : la meilleure, c’est bien celle de Patrick qui conti­nue de nous abreu­ver d’his­toires.

Moment hors du temps, il est déjà 22 h, il faut redes­cendre. Plus rapide mais plus raide qu’à l’al­ler, le sentier serpente entre les arbres. En file indienne, on aperçoit deux yeux brillants au loin avant de retrou­ver la civi­li­sa­tion. Chacun repart, des souve­nirs plein la tête… et le ventre bien rempli. I.B.

Commune de Cordon en raquettes. 2 h 10 depuis Lyon par l’A42 et l’A40. 04 50 58 01 57.
48 € pour les adultes et 40 € pour les enfants.

Course de traî­neaux entre le Mont-Blanc et le Beau­for­tain

Qui est chaud pour vivre l’expérience polaire ? Les Contamines-Monjoie accueillent pour la sixième année, la mythique course de traîneau Conta Musher Race. Les mushers de toute la France se sont réunis au pied du Mont-Blanc pour un beau moment de complicité avec des canidés du Gr...

Esca­pade unique en Savoie astro­no­mie et gastro­no­mie

Dans le massif des Bauges, en Savoie, la nature est préservée, et le tourisme de masse une litanie lointaine. Dénué de pollution lumineuse, le ciel promet un spectacle étoilé sublime et l’Auberge d’Aillons et d’Ailleurs compte bien miser là-dessus. L’établissement quatre étoiles ...

Glisse inso­lite dans le grand air du Vercors

Petite station nichée dans le nord du Vercors, Autrans-Méaudre et ses deux villages se distinguent des grandes stations par leur dimension très familiale. En plus des traditionnelles pistes de ski alpin et de son vaste domaine de ski de fond — avec près de 180 kilomètres de parco...