Sortir à Lyon
Partager cet article :

Du lait et des oeufs fermiers

F

Froma­ge­rie. Il devait partir en vacances fin avril, mais Florian Rebouillet n’a pas chômé depuis qu’il a ouvert l’an­née dernière sa petite boutique de 35m2, la laite­rie Gilbert, fran­chise de sa grande sœur greno­bloise. On y trouve de tout (plus d’une centaine de réfé­rences de fromages) mais que des petits produc­teurs, du Brillat-Sava­rin truffé si vous voulez vous lâcher pour faire une fête de décon­finé, à de sublimes fromages de chèvres fermiers. En plus de l’épi­ce­rie fine, on y trouve même pour 2,40 € la demi-douzaine les meilleurs œufs fermiers de Lyon et ça, ça veut dire que même une omelette nature, vous ne la rate­rez pas ! La nouvelle adresse indis­pen­sable pour se faire plai­sir après le plat prin­ci­pal… ou au petit-déjeu­ner (eh oui, on peut être salé le matin !). L.H.

Laite­rie Gilbert ; 87 rue de la Part-Dieu, Lyon 3e. 09 87 72 28 32. Du mardi au samedi de 10h à 13h30 et de 16h30 à 19h (horaires spéciaux du moment).

Le meilleur bouchon de Lyon ouvre le samedi

Produits frais, ambiance et service lyonnais, table mythique de Jean Moulin, Le Garet reste notre chouchou absolu en matière de lyonnaiseries, avec notre plat préféré en entrée : le hareng pomme à l’huile (avec un filet entier de hareng s’il vous plaît). Les petites pommes rissol...

A l’OL, même le sand­wich est Lyon­nais !

C’est le moment de retourner au stade. D’abord parce que l’OL a du chien et finira à coup sûr sur le podium cette saison. Ensuite parce que notre Président bien aimé (Aulas, pas l’autre) a toujours défendu l’indépendance lyonnaise, en termes financiers, pas comme les qataris qui ...

Lyon 6 : Ceviche, la fraî­cheur et le feu

Au même titre que ses cousins de marinade éloignés, le tartare et le carpaccio, le ceviche est un plat adapté au réchauffement climatique. C’est frais, traversé du courant électrique du citron vert et des langues de feu du piment. Des ceviches, il y en a un peu partout en Amériqu...

Terrasse en musique à l’Opéra de Lyon

LUNCH ET APÉRO FESTIFC’est le dernier endroit où l’on cause, en sirotant, mais surtout en écoutant de la musique, la plupart du temps interprétée par des groupes locaux, programmés par le tout nouveau directeur de l'Opéra Underground, Richard Robert, venu des Nuits de Fourvière.C...