Sortir à Lyon
Partager cet article :

Amitié trans­al­pine

Franco-italien. AntoLio est la preuve culi­naire par excel­lence que Lyon et l’Ita­lie ont des racines communes. Rien que le nom du restau­rant nous met sur la piste : ne cher­chez pas la faute de dyslexie, AntoLio est le résul­tat de l’ac­co­lade des prénoms des deux créa­teurs, Anto­nio, l’Ita­lien de service au service, et Lionel, le Franco-italien aux four­neaux. Et le résul­tat n’a rien à envier à L’Eclat, restau­rant guindé des quais de Saône que l’Ita­lien remplace désor­mais, avec vue idéale sur Four­vière. Décor chic, service chaleu­reux, plats déli­cieux et quan­ti­tés qui ne font pas la fine bouche, on tient notre nouveau restau­rant italien préféré. La burrata au velouté de butter­nut était un sommet de finesse alors que les riga­toni à l’émincé de poulet et cham­pi­gnons ne lési­naient pas sur la crème. Le pain perdu au cara­mel à failli nous lais­sait sur la touche, mais le limon­cello offert par la maison nous a tiré d’af­faire. Le tout au prix imbat­table de 19€ le midi, sous le regard mysté­rieux d’une Joconde qui se fond dans la tapis­se­rie. C.S.

AntoLio, 13 quai de la Pêche­rie, Lyon 1er. Tél. 04 86 11 22 62. Du lundi au samedi, midi et soir.

Pica­flores, le nouveau resto d’Amé­rique latine à Lyon 7e

Tangui et Pauline ont largement voyagé en Amérique du Sud. Plutôt que de rapporter des recettes traditionnelles, ils sont montés sur un tabouret et regardé tout cela d’un peu plus haut. De fait, leur cuisine est un paysage imaginaire rappelant l’Amérique latine. Ainsi, en entrée ...

Le nouveau Léon de Lyon, c’est vache­ment bon !

Selon Céline (l’écrivain, pas la marque de chaussures) « l’Histoire ne repasse pas les plats ». On voit bien qu’il n’a pas récemment mangé chez Léon de Lyon. Cette institution, dont on apprend qu’elle a failli être remplacée par une supérette, catastrophe numéro 2 après la guerre...

Copain comme canard, le nouveau resto à la gloire des palmi­pèdes

Spécialités canard mais aussi foie gras et pâté en croûte à tomber, desserts et service en prime : Copain comme canard est ma nouvelle bonne adresse de cet hiver à Lyon 3e. Sans oublier un bon café, et pour cause, le patron est aussi torréfacteur. Le restaurant à thème a génér...

Semo, le nouveau bistrot paysan de la Croix-Rousse

Ce nouveau restaurant des hauteurs de la Croix-Rousse, à la place du défunt Temps perdu, coche presque toutes les bonnes cases du comportement éthique. Semo (qui signifie graine ou semence en espéranto) se fournit directement en herbes et en légumes de saison dans le champ de leu...