Sortir à Lyon
Partager cet article :

Amitié trans­al­pine

Franco-italien. AntoLio est la preuve culi­naire par excel­lence que Lyon et l’Ita­lie ont des racines communes. Rien que le nom du restau­rant nous met sur la piste : ne cher­chez pas la faute de dyslexie, AntoLio est le résul­tat de l’ac­co­lade des prénoms des deux créa­teurs, Anto­nio, l’Ita­lien de service au service, et Lionel, le Franco-italien aux four­neaux. Et le résul­tat n’a rien à envier à L’Eclat, restau­rant guindé des quais de Saône que l’Ita­lien remplace désor­mais, avec vue idéale sur Four­vière. Décor chic, service chaleu­reux, plats déli­cieux et quan­ti­tés qui ne font pas la fine bouche, on tient notre nouveau restau­rant italien préféré. La burrata au velouté de butter­nut était un sommet de finesse alors que les riga­toni à l’émincé de poulet et cham­pi­gnons ne lési­naient pas sur la crème. Le pain perdu au cara­mel à failli nous lais­sait sur la touche, mais le limon­cello offert par la maison nous a tiré d’af­faire. Le tout au prix imbat­table de 19€ le midi, sous le regard mysté­rieux d’une Joconde qui se fond dans la tapis­se­rie. C.S.

AntoLio, 13 quai de la Pêche­rie, Lyon 1er. Tél. 04 86 11 22 62. Du lundi au samedi, midi et soir.

Le meilleur bouchon de Lyon ouvre le samedi

Produits frais, ambiance et service lyonnais, table mythique de Jean Moulin, Le Garet reste notre chouchou absolu en matière de lyonnaiseries, avec notre plat préféré en entrée : le hareng pomme à l’huile (avec un filet entier de hareng s’il vous plaît). Les petites pommes rissol...

A l’OL, même le sand­wich est Lyon­nais !

C’est le moment de retourner au stade. D’abord parce que l’OL a du chien et finira à coup sûr sur le podium cette saison. Ensuite parce que notre Président bien aimé (Aulas, pas l’autre) a toujours défendu l’indépendance lyonnaise, en termes financiers, pas comme les qataris qui ...

Lyon 6 : Ceviche, la fraî­cheur et le feu

Au même titre que ses cousins de marinade éloignés, le tartare et le carpaccio, le ceviche est un plat adapté au réchauffement climatique. C’est frais, traversé du courant électrique du citron vert et des langues de feu du piment. Des ceviches, il y en a un peu partout en Amériqu...

Terrasse en musique à l’Opéra de Lyon

LUNCH ET APÉRO FESTIFC’est le dernier endroit où l’on cause, en sirotant, mais surtout en écoutant de la musique, la plupart du temps interprétée par des groupes locaux, programmés par le tout nouveau directeur de l'Opéra Underground, Richard Robert, venu des Nuits de Fourvière.C...