Sortir à Lyon
Partager cet article :

Sous les arbres des quais de Saône

Nouveau. Il a ouvert en janvier, mais on croi­rait que c’était hier après ces longs mois d’in­ter­rup­tion pour urgence sani­taire. Grive, c’est un bistrot à la cuisine simple, locale, raffi­née (et un jus d’hi­bis­cus-menthe qu’on vous conseille par ces chaleurs), et une épice­rie pour empor­ter des produits si vous le dési­rez. C’est surtout désor­mais une des plus agréables de la ville : des tables espa­cées, ombra­gées sous des arbres au feuillage de fougères, face à une des plus belles façades du Vieux-Lyon… en bord de Saône, avec vue sur l’eau. Qui dit mieux ? Personne, d’au­tant que les prix sont restés raison­nables (17 € en deux plats, 20 € en trois) et que la carte est renou­ve­lée tous les jours, sur l’ar­doise qui se trouve juste à côté où vous aurez garé votre vélo. Bref, le temps d’un repas, on n’est plus en ville (très peu de voitures passent au loin quai Fulchi­ron), et on mange des produits frais, comme à la campagne. Le plat du jour peut suffire à vous caler pour l’après-midi, mais on vous conseille le dessert, déli­cat, pas trop sucré mais copieux, présenté en rosace de fruits de saison baignant dans la crème anglaise le jour où nous y étions. La vraie bonne adresse gastro et gour­mande de l’été. L.H.

Grive, bistrot-épice­rie. 1, rue du Vieil Renversé, Lyon 5. Du mardi au samedi midi et soir. 17 € les deux plats, 20 € le menu en trois plats le midi. 04 72 64 15 26. grivee­pi­cier­bis­tro­tier.com

La tartuf­fe­rie des salles de spec­tacle

Nous aussi, on y a cru. On vous avait concocté un numéro de décembre truffé des belles expos, des beaux films, de spectacles même et de vacances sous la neige. On pensait que c'était ça, sauver Noël (à lire ici pour vous détendre). Que nenni. Macron et son Mini-moi Castex en ont ...

Fait d’hi­ver en Lozère

Le dernier film du réalisateur de Harry, un ami qui vous veut du bien, sorti en catimini à la toute fin de 2019, est bien trop original pour qu'on ne vous le conseille pas, aujourd'hui qu'il débarque sur Canal +... Mais Seules les bêtes est aussi suffisamment inabouti pour qu'on ...

Le boom des librai­ries indé­pen­dantes

L'exception culturelle, ce sont elles. Alors que le cinéma ou les musées enregistraient sur 2019 une perte de fréquentation abyssale de l'ordre de – 70 %, les librairies, elles, se maintenaient autour de – 3% de moyenne au niveau national. Une forme de stabilité déjà inespérée, m...

Les petites scènes dégou­pillent !

ça ne se voit pas encore mais ça frémit et ça bouge dans beaucoup de lieux culturels : l'espace Gerson et d'autres cafés-théâtres attendent enfin que les politiques leur permettent de travailler dans les mêmes conditions que d'autres lieux : il suffit de jeter un œil sur les berg...

Cannes à Lyon !

Rentrée. Le festival de Cannes devait débuter ce mardi 12 mai. Il n'aura donc pas lieu à Cannes, c'est désormais officiel. Thierry Frémaux devrait néanmoins annoncer une sélection de films labélisés « Cannes 2020 » début juin, date à laquelle il annonce parfois le prix Lumière et...