Sortir à Lyon
Partager cet article :

24h pour 24€ de gastro­no­mie à empor­ter

Les adap­ta­tions à la crise devraient plaire aux adora­teurs de tableaux Excel © et aux fans de plans quinquen­naux. Les autres appren­dront les notions de base de l’an­ti­ci­pa­tion. Il faut en effet réser­ver 12 heures à l’avance avant de dégus­ter le menu. On y voit certains avan­tages, comme passer une jour­née à rêvas­ser sur une promesse de duxelles de cham­pi­gnons, carottes à l’orange et persil ou d’un quasi de Veau du Velay, topi­nam­bour, ruta­baga et câpres.

Les délices de l’an­ti­ci­pa­tion

Comme le disait un poète persan qui enseigne la patience depuis le XIIe siècle : « L’at­tente est pareille à des ailes. Plus les ailes sont fortes plus le vol est long. ». C’est aussi une réponse de la civi­li­sa­tion à la satis­fac­tion vulgaire des besoins immé­diats. Tout à l’hon­neur d’un pâté en croûte de cochon et chevreuil. Cela se passera donc très bien avec les plats de Nico­las Guillo­ton, son adresse discrète, une gastro­no­mie au quoti­dien, et du talent sans les trala­las, qui se termine en opéra (le gâteau). F.M.

L’Ate­lier des Augus­tins, 11 rue des Augus­tins, Lyon 1er. Formule à empor­ter 24 €, menu complet 31 €. Retraits du mardi au samedi de 11 h à 16 h 30. Livrai­sons entre 18 h et 20 h (frais inclus). Menus et résas << ici >>.

Le meilleur bouchon de Lyon ouvre le samedi

Produits frais, ambiance et service lyonnais, table mythique de Jean Moulin, Le Garet reste notre chouchou absolu en matière de lyonnaiseries, avec notre plat préféré en entrée : le hareng pomme à l’huile (avec un filet entier de hareng s’il vous plaît). Les petites pommes rissol...

A l’OL, même le sand­wich est Lyon­nais !

C’est le moment de retourner au stade. D’abord parce que l’OL a du chien et finira à coup sûr sur le podium cette saison. Ensuite parce que notre Président bien aimé (Aulas, pas l’autre) a toujours défendu l’indépendance lyonnaise, en termes financiers, pas comme les qataris qui ...

Lyon 6 : Ceviche, la fraî­cheur et le feu

Au même titre que ses cousins de marinade éloignés, le tartare et le carpaccio, le ceviche est un plat adapté au réchauffement climatique. C’est frais, traversé du courant électrique du citron vert et des langues de feu du piment. Des ceviches, il y en a un peu partout en Amériqu...

Terrasse en musique à l’Opéra de Lyon

LUNCH ET APÉRO FESTIFC’est le dernier endroit où l’on cause, en sirotant, mais surtout en écoutant de la musique, la plupart du temps interprétée par des groupes locaux, programmés par le tout nouveau directeur de l'Opéra Underground, Richard Robert, venu des Nuits de Fourvière.C...