Sortir à Lyon
Partager cet article :

24h pour 24€ de gastro­no­mie à empor­ter

Les adap­ta­tions à la crise devraient plaire aux adora­teurs de tableaux Excel © et aux fans de plans quinquen­naux. Les autres appren­dront les notions de base de l’an­ti­ci­pa­tion. Il faut en effet réser­ver 12 heures à l’avance avant de dégus­ter le menu. On y voit certains avan­tages, comme passer une jour­née à rêvas­ser sur une promesse de duxelles de cham­pi­gnons, carottes à l’orange et persil ou d’un quasi de Veau du Velay, topi­nam­bour, ruta­baga et câpres.

Les délices de l’an­ti­ci­pa­tion

Comme le disait un poète persan qui enseigne la patience depuis le XIIe siècle : « L’at­tente est pareille à des ailes. Plus les ailes sont fortes plus le vol est long. ». C’est aussi une réponse de la civi­li­sa­tion à la satis­fac­tion vulgaire des besoins immé­diats. Tout à l’hon­neur d’un pâté en croûte de cochon et chevreuil. Cela se passera donc très bien avec les plats de Nico­las Guillo­ton, son adresse discrète, une gastro­no­mie au quoti­dien, et du talent sans les trala­las, qui se termine en opéra (le gâteau). F.M.

L’Ate­lier des Augus­tins, 11 rue des Augus­tins, Lyon 1er. Formule à empor­ter 24 €, menu complet 31 €. Retraits du mardi au samedi de 11 h à 16 h 30. Livrai­sons entre 18 h et 20 h (frais inclus). Menus et résas << ici >>.

Dracula, un Coppola saignant sur Netflix

C'est un des grands films de Coppola, sous-estimée à sa sortie en 1992. Une grande fresque médiévale, baroque et sanguinolente fut moyennement goûtée à sa sortie, sous prétexte d’épouser la précarité d'effets spéciaux rudimentaires en trois couleurs, comme au temps de la Hammer.....

Le grand projet disco­gra­phique de l’ONL

à peine arrivé depuis septembre à l’Auditorium, que le nouveau directeur musical Nikolaj Szeps-Znaider a déjà lancé un projet artistique d’une ampleur digne des grandes heures d’Emmanuel Krivine. Malgré l’absence de public (pas merci Roselyne), il a d'abord travaillé en orfèvre l...

Voyage intime en Cali­for­nie

Après les librairies, c'est au tour des galeries de rouvrir, à commencer par la petite galerie du Bleu du ciel qui monte qui monte qui monte et a décidé de prolonger son expo Outremonde de la photographe Laura Henno, jusqu'au 12 septembre. De quoi partir se dépayser pour le déser...

Gone girl, sommet de David Fincher

En attendant son nouveau film sur Netflix début décembre, pas besoin de dépenser votre argent en Vod pour voir un des meilleurs films de David Fincher : France 3 a la bonne idée de programmer Gone Girl avec Rosamund Pike et Ben Affleck jeudi soir, et c'est vachement bien. Le t...