Sortir à Lyon
Partager cet article :

La nouvelle froma­ge­rie de Lyon 3e

Jusqu’ici, c’était une petite échoppe en retrait de la Guillo­tière qui fabriquait ses propres produits laitiers dans une rue à l’écart du passage. Désor­mais, la « Laite­rie de Lyon” est une petite boutique aux spécia­li­tés maison, comme le labneh, yaourt onctueux liba­nais tout en douceur, ou divers fromages blancs. Mais c’est aussi une nouvelle froma­ge­rie, direc­te­ment appro­vi­sion­née par les fermes et les alpages, où l’on trouve des spécia­li­tés locales comme la rigotte de Condrieu, des tommes de toute sorte, brebis ou chèvre, ou un Beau­fort direc­te­ment descendu de l’al­page de Plan Panchu, à l’en­trée de la vallée de la Maurienne, fruité comme pas deux.

L’al­page de la Guillo­tière

Pas d’exo­tisme indus­triel, Anaïs Duraf­fourg et Jean Borde­reau peuvent vous racon­ter l’his­toire et l’ac­tua­lité de chaque fromage : tout est ici livré en circuit court de saison, à des prix qui prennent soin de rému­né­rer les produc­teurs mais qui restent dans les normes des froma­ge­ries lyon­naises. Autant vous dire que juste en face de Belle­cour, en retrait de la place Jutard, vous pouvez désor­mais remplir votre cabas de douceurs lactées et prin­ta­nières. Miam.


La Laite­rie de Lyon. 13 rue Monte­bello, Lyon 3e. Du mardi au vendredi de 9h à 13h et de 14h à 18h, et le samedi de 9h à 18h (en fonc­tion du couvre-feu). 06 76 44 11 85.

Démé­ter, le nouveau barbe­cue géant de Lyon 6e

De l’extérieur, ce tout nouveau restaurant évoque un petit bar/lobby d’hôtel chic. La réalité est cachée derrière. Les deux salles, à la décoration épurée, forment un espace immense, qu’on pensait impossible rue Tronchet. Le propriétaire, Jean Gaultier, a réussi le tour de force ...

Pica­flores, le nouveau resto d’Amé­rique latine à Lyon 7e

Tangui et Pauline ont largement voyagé en Amérique du Sud. Plutôt que de rapporter des recettes traditionnelles, ils sont montés sur un tabouret et regardé tout cela d’un peu plus haut. De fait, leur cuisine est un paysage imaginaire rappelant l’Amérique latine. Ainsi, en entrée ...

Le nouveau Léon de Lyon, c’est vache­ment bon !

Selon Céline (l’écrivain, pas la marque de chaussures) « l’Histoire ne repasse pas les plats ». On voit bien qu’il n’a pas récemment mangé chez Léon de Lyon. Cette institution, dont on apprend qu’elle a failli être remplacée par une supérette, catastrophe numéro 2 après la guerre...

Copain comme canard, le nouveau resto à la gloire des palmi­pèdes

Spécialités canard mais aussi foie gras et pâté en croûte à tomber, desserts et service en prime : Copain comme canard est ma nouvelle bonne adresse de cet hiver à Lyon 3e. Sans oublier un bon café, et pour cause, le patron est aussi torréfacteur. Le restaurant à thème a génér...