Sortir à Lyon
Partager cet article :

La nouvelle froma­ge­rie de Lyon 3e

Jusqu’ici, c’était une petite échoppe en retrait de la Guillo­tière qui fabriquait ses propres produits laitiers dans une rue à l’écart du passage. Désor­mais, la « Laite­rie de Lyon” est une petite boutique aux spécia­li­tés maison, comme le labneh, yaourt onctueux liba­nais tout en douceur, ou divers fromages blancs. Mais c’est aussi une nouvelle froma­ge­rie, direc­te­ment appro­vi­sion­née par les fermes et les alpages, où l’on trouve des spécia­li­tés locales comme la rigotte de Condrieu, des tommes de toute sorte, brebis ou chèvre, ou un Beau­fort direc­te­ment descendu de l’al­page de Plan Panchu, à l’en­trée de la vallée de la Maurienne, fruité comme pas deux.

L’al­page de la Guillo­tière

Pas d’exo­tisme indus­triel, Anaïs Duraf­fourg et Jean Borde­reau peuvent vous racon­ter l’his­toire et l’ac­tua­lité de chaque fromage : tout est ici livré en circuit court de saison, à des prix qui prennent soin de rému­né­rer les produc­teurs mais qui restent dans les normes des froma­ge­ries lyon­naises. Autant vous dire que juste en face de Belle­cour, en retrait de la place Jutard, vous pouvez désor­mais remplir votre cabas de douceurs lactées et prin­ta­nières. Miam.


La Laite­rie de Lyon. 13 rue Monte­bello, Lyon 3e. Du mardi au vendredi de 9h à 13h et de 14h à 18h, et le samedi de 9h à 18h (en fonc­tion du couvre-feu). 06 76 44 11 85.

Slalom, le + beau film de la rentrée

Longtemps repoussé, le premier film de Charlène Favier tourné en Savoie sort enfin pour la réouverture des salles le 19 mai prochain. Un sujet brûlant (l'emprise d'un coach sur une jeune skieuse), la révélation d'une cinéaste subtile qui mise sur la complexité des personnages... ...

Le grand projet disco­gra­phique de l’ONL

à peine arrivé depuis septembre à l’Auditorium, que le nouveau directeur musical Nikolaj Szeps-Znaider a déjà lancé un projet artistique d’une ampleur digne des grandes heures d’Emmanuel Krivine. Malgré l’absence de public (pas merci Roselyne), il a d'abord travaillé en orfèvre l...

Chan­son douce : ce n’est pas pour les enfants !

Thriller à la française. Il fallait bien une actrice de la trempe d’une Karin Viard pour jouer la nounou infanticide de Chanson douce, l’adaptation sur grand écran du livre éponyme de Leïla Slimani. Jamais aussi bonne que dans ses rôles les plus noirs (comme dans Les Chatouilles,...

Piano à Lyon rajeu­nit le clas­sique

Les bonnes nouvelles continuent d'affluer, côté musique classique. Après ses concerts impressionnants la saison passée, on a hâte de découvrir Nikolaj Szeps-Znaider à la tête de l'ONL à l'Auditorium, grand musicien venu avec un projet ambitieux pour Lyon et son orchestre. Le prog...