Sortir à Lyon
Partager cet article :

Sushis de luxe à Lyon 7e

Le restaurant japonais Wasabi fait aussi des menus à emporter à Lyon 7e.

Le resto à empor­ter laisse trop souvent à dési­rer : à quoi sert-il de comman­der un plat gastro­no­mique qu’on aurait pu manger autour d’une bonne table sous célo­phane à la maison ? Alors autant miser sur le froid pour les dernières soirée de couvre-feu, autant miser… sushi ! Les bons restos japo­nais ne manquent pas, mais la Wasabi du 7e en temps normal vous sert du pois­son haut de gamme, servi dans l’ordre du goût pour mieux les appré­cier, si vous le souhai­tez avec un saké des montagnes servi tiède dont vous nous direz des nouvelles dès qu’ils auront rouvert.

Anguille et Saint-Jacques au menu

Ce ne sera pas pour le 19 mai, Wasabi n’ayant pas de terrasse, même si son inté­rieur est des plus végé­ta­lisé, avec un arbre traver­sant qui vous ferait vous croire au Japon. Alors en atten­dant la reprise des hosti­li­tés, vous pouvez désor­mais comman­der le menu habi­tuel à 40 € pour 26 seule­ment, du mercredi au samedi. L’oc­ca­sion de goûter les meilleurs sushis de la ville, en première version accom­mo­dés de Cali­for­nia Rolls, ou en seconde, notre préfé­rée, avec anguille et Saint-Jacques. Il vous suffit de comman­der entre 10h50 et 17h30, et le repas est prêt.

Wasabi, restau­rant japo­nais, Lyon 7e. Menus sushis à 26 € au choix. A comman­der entre 10h50 et 17h30. A récu­pé­rer entre 12h et 18h50. 04 37 28 08 77.

Chez Muriel, le bouchon de la plus authen­tique des mères lyon­naises

Tenu par Muriel Ferrari, le Café des Artisans est une institution à Lyon... anti-institutionnelle ! Ce bouchon authentique se confond avec l'histoire exceptionnelle de sa patronne, véritable mère lyonnaise dans la grande tradition. L’histoire des débats relatifs à l’authentici...

Démé­ter, le nouveau barbe­cue géant de Lyon 6e

De l’extérieur, ce tout nouveau restaurant évoque un petit bar/lobby d’hôtel chic. La réalité est cachée derrière. Les deux salles, à la décoration épurée, forment un espace immense, qu’on pensait impossible rue Tronchet. Le propriétaire, Jean Gaultier, a réussi le tour de force ...

Pica­flores, le nouveau resto d’Amé­rique latine à Lyon 7e

Tangui et Pauline ont largement voyagé en Amérique du Sud. Plutôt que de rapporter des recettes traditionnelles, ils sont montés sur un tabouret et regardé tout cela d’un peu plus haut. De fait, leur cuisine est un paysage imaginaire rappelant l’Amérique latine. Ainsi, en entrée ...

Le nouveau Léon de Lyon, c’est vache­ment bon !

Selon Céline (l’écrivain, pas la marque de chaussures) « l’Histoire ne repasse pas les plats ». On voit bien qu’il n’a pas récemment mangé chez Léon de Lyon. Cette institution, dont on apprend qu’elle a failli être remplacée par une supérette, catastrophe numéro 2 après la guerre...