Sortir à Lyon
Partager cet article :

Viens manger un kebab de luxe à Four­vière !

Atten­tion c’est éphé­mère : le temps d’un été, l’es­pla­nade de Four­vière va deve­nir la terrasse la plus hype de Lyon. En plein renou­vel­le­ment du site et alors que les travaux sont presque ache­vés, la Fonda­tion de Four­vière fait souf­fler un vent de fraî­cheur multi­cul­tu­rel en invi­tant un jeune chef popu­laire et étoilé, Mory Sako. Décou­vert dans Top Chef, le cuis­tot débarque avec son restau­rant éphé­mère Edo, déjà passé l’an­née dernière par la terrasse du Palais de Tokyo à Paris avec vue sur la Tour Eiffel. Cet été, il s’ins­talle carré­ment au pied de la tour métal­lique de Four­vière (les Lyon­nais font toujours tout mieux que les Pari­siens) pour propo­ser une cuisine en plein air qu’on n’a pas l’ha­bi­tude de goûter sur la colline qui prie : de la street-food de luxe d’ins­pi­ra­tion afri­caine et japo­naise, carré­ment servie en barquettes pour être dans l’am­biance.

Les brochettes au boeuf (photo Pierre Lucet Penato).

Street-food étoilé

On a presque tout testé, des brochettes de bœuf aux frites de patates douces en passant par la tempura de cour­gettes et un géné­reux sand­wich gatsby qui, avec son veau confit et ses frites inté­grées, prenait presque des allures de kebab. Ce qui vient révé­ler – comme disent les critiques gastro­no­miques – ces plats à parta­ger, ce sont les sauces, toutes à tomber: mayon­naise au miso, sauce yaki­tori, sauce teriya­ki… dans lesquelles vous pour­rez trem­per géné­reu­se­ment vos brochettes avec vos amis si vous vous êtes tous fait vacci­ner. N’ou­bliez pas de prévoir un peu de place pour les desserts, ça serait dommage de louper l’éton­nante crème au choco­lat au cœur de wasabi, dont les notes piquantes sont aussi­tôt modé­rées par la puis­sance du cacao. Il ne vous reste plus qu’à réser­ver votre table avant que le restau­rant ne plie bagage pour Marseille puis Londres: en plus de bien manger en profi­tant de la plus belle vue sur Lyon, c’est peut-être la seule fois où vous pour­rez payer votre tour­née chez un chef étoilé.

Edo, jusqu’au 31 juillet sur l’es­pla­nade de la basi­lique de Four­vière, Lyon 5e. Du lundi au dimanche, midi et soir. De 6 à 18€. Réser­va­tion

Mory Sako, chef étoilé.

La Table d’Ambre, le nouveau resto d’Ai­nay

Le nom de ce restaurant ressemble à un titre de roman d’héroic fantasy. Mais non, rien à voir, les épées magiques et elfes sont hors de propos. D’ambre non plus, tables et couverts ne sont sertis. Il s’agit simplement d’un hommage du cuisinier Florent Gilibert à sa fille. Comme l...

Guy Lassau­saie ouvre un nouveau resto avec vue perché sur Four­vière

Rien à voir avec un quelconque Center park ou l’aquarium de la Mulatière. Le restaurant Bulle est l’acronyme de "Bistronomie Urbaine Locale Légère Écoresponsable". Cette nouvelle brasserie du chef étoilé Guy Lassausaie remporte d’emblée l’award du balcon d’or catégorie panoramiqu...

Dolce By Sici­lians, le nouveau resto italien aux Brot­teaux

Au commencement, il y avait la pizza. Deux familles lyonnaises d’origine sicilienne ont constitué leur empire (restons raisonnable, on n’est plus au temps de Jules César) à base de ce discobole de pâte qui a conquis monde. Les frères Lonobile (7 établissements) et la famille Morr...

L’Arque­buse, le nouveau bistrot de la Presqu’Île

On s’en doute, le nom de ce tout nouveau restaurant ne fait pas référence au fusil médiéval qui faisait de gros trous dans les gens. Ici, on ressort non seulement indemne, mais en bonne santé morale. Le chef, Jérôme, tenait à rendre hommage à son papy viticulteur et à ce digestif...