Sortir à Lyon
Partager cet article :

Le Troquet, la cuisine la plus simple est la meilleure

Le Troquet, bistrot de quartier à Ainay.
La bande du Troquet à Ainay.

Il n’y a pas très long­temps, Le Troquet des sens a fait sa mue. Il s’ap­pelle désor­mais Le Troquet. On ne regret­tera pas cette perte des sens : « Troquet des sens » faisait un peu pompeux… Et de toute façon les habi­tués disaient entre eux : « on va au Troquet », tout simple­ment. Le grand chan­ge­ment vient de la déco, d’une géomé­trie sobre, et à la fois chaleu­reuse, grâce notam­ment à la mise à nue des poutres du plafond à la française, des jolis carreaux bleu baltique au sol et d’un upgra­dage de la restau­ra­tion.

Café de quar­tier renou­velé à Ainay

C’est ce dernier point qui nous inté­resse prio­ri­tai­re­ment, notam­ment de façon pavlo­vienne à l’ap­proche de midi. Le Troquet est une sorte de café de quar­tier renou­velé, mais pas pertur­bant. Par exemple, l’autre jour, il y avait poireau vinai­grette. En géné­ral les légumes sont de gros canons rocco­si­fre­desques, ici ce sont de jeunes et minces tiges barrant en lignes paral­lèles une partie de l’as­siette. Elles sont revê­tues d’une peau diaphane, trans­lu­cide par endroits qui se révèle être du guan­ciale, spécia­lité italienne de joue de bœuf séchée dont le talent est de présen­ter un gras de haute qualité gusta­tive. Posée comme un voile sur les poireaux avec des cerneaux de noix quelques pluches de cerfeuil, bordée par un petit étang de sauce vinai­grette, elle apporte ce petit « je ne sais quoi  » comme disent les améri­cains, qui font de ce poireau un vrai poireau vinai­grette, mais en un peu mieux.

Ambiance du soir, bonsoir…

Le poireau vinai­grette mieux que le poireau vinai­grette

Toute la cuisine (c’est là qu’il faut citer Benja­min, celui qu’on ne voit pas au bar) est bâti sur cette simpli­cité rhabillée, plutôt adepte du « trois goûts dans l’as­siette » que de ces plats en forme de feu d’ar­ti­fice qui parfois vous retombent sur la tête en mettant le feu à votre CB. Simple, bon, précis comme notre crémeux de topi­nam­bour et magret fumé, huile de noisettes (et quelques pétales de topi­nam­bour grillés), poulet aux morilles, ou un évident filet de maque­reau, pommes de terre, céleri et carottes glacées (un peu d’aneth, d’oi­gnon rouge, et de miettes de pain grillo­tées qui apportent ces agréables petites séquences de crounche sous la dent). Mais on aurait aussi pu commen­cer par la fin, non pas « ils se marièrent et eurent beau­coup d’en­fants » qui est de moins en moins un projet de vie , mais par les desserts. Pour une fois, ils ne sont pas relé­gués dans le réduit sous l’es­ca­lier, mais conçus simple­ment dans un esprit de gour­man­dise abso­lue (là c’est Mathieu). Le soir, passé en ambiance bar à vins (très fourni) coques à la citron­nelle, carpac­cio de poulpe, beignet de joue de cochon parcourent l’ar­doise.

Le Troquet. 34 rue des Remparts d’Ai­nay, Lyon 2eme. Fermé samedi et dimanche. 04 78 37 22 23. Formule : 18 euros (midi), Menu : 22 euros (midi). Plats à parta­ger (soir) : entre 7 et 13 euros.

Armada, le nouveau resto qui remplace le Tire-bouchon

Ce nouveau restaurant, lapereau de quelques semaines, succède au Tire-bouchon, vieux bouchon du Vieux-Lyon. Armada n’a rien à voir avec la flotte de Philippe II d’Espagne. Ça sonne bien voilà tout. La cuisine, contemporaine et décontractée, résonne bien aussi. La preuve, il y a d...

Botani, le nouveau resto parfait de la piscine du Rhône

Oyez! La Piscine du Rhône (aka Tony Bertrand) vient de retrouver un café/restaurant. Après A la piscine, puis Pistache, puis une longue interruption, voici Botani. Le restaurant affirme vouloir faire « le pari d’une cuisine inclusive avec des produits sourcés dans un écosystèm...

Le bistrot Senior, le nouveau resto d’un jeune chef plein d’idées

Au rayon des nouveaux bistrots de la rentrée déjà ouverts pendant les vacances, il y a le restaurant Croûton et son gaspacho de tuerie . Et il y a désormais le Bistrot Senior… Celui-ci n’est pas un état des lieux de la clientèle, mais le souvenir d’un endroit qui fût autrefois un...

Lyon 7 : le meilleur gaspa­cho de la ville !

Croûton, le nouveau bistrot de Lyon 7e, a trouvé la recette idéale pour le gaspacho de l'été : tomate, pastèque et crème de feta. Et c'est bon nom de Zeus ! Cela commencerait à sentir l’Ehpad. Il n’en est rien. Il y a des établissements drainent une clientèle assez mélangée et...