Sortir à Lyon
Partager cet article :

Lyon street food festi­val : les nouveau­tés 2022 en avant-première

Le Lyon street food festival 2022.
Le Lyon street food festival aux usines Fagor-Brandt.

Faire décou­vrir, voya­ger et susci­ter l’in­té­rêt pour la cuisine autour de rencontres de chefs : dans le contexte de crise que traverse l’hô­tel­le­rie, la sixième édition du Lyon Street Food Festi­val ne laisse pas tarir ses ambi­tions. Durant quatre jours les festi­va­liers pour­ront arpen­ter les locaux des anciennes usines Fagor Brandt en quête de décou­vertes culi­naires. Trois cuisines seront mises à l’hon­neur : Portu­gaise, Basque et asia­tique (berceau de la street food). 18 chefs se retrou­ve­ront à cette occa­sion, notam­ment les étoi­lés Thierry Marx et Xabi Ibar­boure, comme des étoiles cette fois-ci montantes de la restau­ra­tion. 

Les chefs Yu Cheng du bistrot Zakka, Gilles Rhein­hardt et Olivier Couvin du restau­rant Paul Bocuse ou encore le choco­la­tier Sébas­tien Bouillet de sa maison éponyme vien­dront prépa­rer les plats de leurs enseignes ainsi que des créa­tions origi­nales pour le festi­val. La program­ma­tion sera égale­ment riche en événe­ments cultu­rels avec 80 perfor­mances artis­tiques, de la musique à la danse en passant par la pein­ture, 6 scènes accueille­ront 15 concerts et une cinquan­taine DJ set, des battles de break­dance, de la danse folk­lo­rique des pays mis à l’hon­neur…

Rétro-gaming et nouveau­tés

Une scène sera montée pour présen­ter des inter­views de chefs face au public façon « boîte à ques­tions ». Parmi les 300 ateliers repar­tis sur 20 espaces scéno­gra­phiés qu’ac­cueillera le lieu, quatre nouveaux feront leur appa­ri­tion. Un « Influence Lab » pour former les festi­va­liers aux photos culi­naires et leur diffu­sion sur les réseaux sociaux ; de l’in­ser­tion à la lutte contre le gaspillage alimen­taire, l’Al­lée des Totems fera inter­ve­nir une dizaine de struc­tures dans un but de média­tion sur des problé­ma­tiques envi­ron­ne­men­tales et de société afin de donner des clefs pour agir au quoti­dien. Arca­dia propo­sera un stand retro-gaming avec des jeux d’ar­cade sur le thème de la nour­ri­ture et enfin le Coin des Ripailleurs fera inter­ve­nir des arti­sans et produc­teurs locaux autour de créa­tion loufoques, mention spéciale pour « glace à l’os à moelle, cap ou pas cap? ».

Boire ou manger, il ne faut pas choi­sir…

Pour petits et grands

Le Kids Corner permet­tra au parents de confier leurs enfants à des anima­teurs pour des ateliers de cuisine, de jeux et de créa­tion d’objets. Pendant ce temps les amateurs de bière pour­ront se rendre à stand de l’Ok­to­bers­tage pour des dégus­ta­tion, et avec un peu de chance, gagner son poids en bière…

Lyon street food festi­val. Anciennes usines Fagor Brandt, , Lyon 7e. Du 23 au 26 juin 2022. Jeu-ven 18h-minuit. Samedi 11h-minuit. Dim 11h-minuit. Tarifs : Early bird, du 13 au 20 mai : 8 € / Préventes du 21 mai au 22 juin : 9 € / Normal, à partir du 23 juin : 10 €. Appli­cables au quatre jours de festi­val. Enfants de 5 à 10 ans : 6€. Gratuit pour les moins de 5 ans.

La Table d’Ambre, le nouveau resto d’Ai­nay

Le nom de ce restaurant ressemble à un titre de roman d’héroic fantasy. Mais non, rien à voir, les épées magiques et elfes sont hors de propos. D’ambre non plus, tables et couverts ne sont sertis. Il s’agit simplement d’un hommage du cuisinier Florent Gilibert à sa fille. Comme l...

Guy Lassau­saie ouvre un nouveau resto avec vue perché sur Four­vière

Rien à voir avec un quelconque Center park ou l’aquarium de la Mulatière. Le restaurant Bulle est l’acronyme de "Bistronomie Urbaine Locale Légère Écoresponsable". Cette nouvelle brasserie du chef étoilé Guy Lassausaie remporte d’emblée l’award du balcon d’or catégorie panoramiqu...

Dolce By Sici­lians, le nouveau resto italien aux Brot­teaux

Au commencement, il y avait la pizza. Deux familles lyonnaises d’origine sicilienne ont constitué leur empire (restons raisonnable, on n’est plus au temps de Jules César) à base de ce discobole de pâte qui a conquis monde. Les frères Lonobile (7 établissements) et la famille Morr...

L’Arque­buse, le nouveau bistrot de la Presqu’Île

On s’en doute, le nom de ce tout nouveau restaurant ne fait pas référence au fusil médiéval qui faisait de gros trous dans les gens. Ici, on ressort non seulement indemne, mais en bonne santé morale. Le chef, Jérôme, tenait à rendre hommage à son papy viticulteur et à ce digestif...