Sortir à Lyon
Partager cet article :

On revien­dra en 2021 pour le défilé


Danse. La Bien­nale de la danse n’a fina­le­ment pas pu se main­te­nir en septembre comme prévu, même dans une « version resser­rée en salles », comme ce fut envi­sagé un temps… Sans que les pouvoirs publics ne fassent montre d’au­cun soutien ni de propo­si­tions alter­na­tives, comme avec l’écra­sante majo­rité des festi­vals… Mais la fête du défilé est d’ores et déjà repor­tée en « mai/juin » 2021, toujours aux couleurs de l’Afrique, l’opé­ra­tion natio­nale « Africa 2020 » étant elle aussi bien évidem­ment ajour­née… Une belle façon de conser­ver l’es­prit de commu­nion festive de la Bien­nale, qui pour­rait voir les spec­tacle de la Bien­nale se joindre à la fête, juste avant le défilé, mais là encore, rien n’est décidé, d’au­tant qu’on sera au prin­temps, période propice aux sales virus, s’il en est… Espé­rons que les tutelles publiques tiennent enfin leurs promesses en matière de mani­fes­ta­tions cultu­relles, le silence assour­dis­sant et le désin­té­rêt des poli­tiques en géné­ral – malheu­reu­se­ment pas nouveaux – s’ajou­tant à la crise sani­tai­re…En atten­dant, vous pouvez faire comme si on était encore confi­nés, et décou­vrir la danse à travers toutes ses tendances et tous ses artistes sur le site de Numé­ri­danse, véri­table planète choré­gra­phique numé­rique, truf­fée d’ex­traits, d’en­tre­tiens et d’ana­lyses passion­nan­tes…

Accé­dez à Numé­ri­danse ici : https://www.nume­ri­danse.tv/

Un spec­tacle déli­rant sur la mort de Michel Berger

Ancien comédien des Chiens de Navarre, Solal Bouloudnine rejoue son enfance à Ramatuelle à 6 ans lorsqu'il apprit que son voisin, Michel Berger, était mort... La Fin du début (Seras-tu là ?) est un seul en scène original et drôle pour chasser ses angoisses existentielles. « Qu...

Seul en scène inso­lite d’un enfant voisin de Michel Berger

On ne se souvient pas de sa mort, mais on se souvient du jour où l’on a réalisé qu’on allait mourir. Pour Solal Bouloudnine, c’était le 2 août 1992 précisément. Il avait six ans et passait son été dans une maison de vacances à Ramatuelle. Sa résidence estivale était voisine de ce...

Grand Crié, le spec­tacle qui pique de Nico­las Barry

Nous aussi on a parfois envie de crier, et pas seulement "Aline" pour qu'elle revienne. "Subversif, revendicatif, festif, agressif ou craintif", Nicolas Barry consacré son spectacle aux Subs à un Grand Crié, auquel on aurait volontiers ajouter le cri libérateur. Rassurez-vous, vo...

2 fois plus de Micha­lik

Avec Edmond, l'auteur-metteur en scène parisien s’intéressait à la création de Cyrano de Bergerac et ausculte la passion et les angoisses d'une bande d'artistes qui ne sait pas encore que son intuition la mènera à l’un des monuments du théâtre français. Une pièce chorale ultra ry...