Sortir à Lyon
Partager cet article :

Le Point du jour veut faire société

Avant-première. « Artistes témoins », « artistes mili­tants », « théâtre sans fron­tière »… la nouvelle saison du théâtre du Point du jour se veut plus enga­gée que jamais, affi­chant un mani­fes­tant masqué en équi­libre surplom­bant un cortège de poli­ciers en couver­ture de sa nouvelle brochure. Créer une « tension » entre « parcours de vie » et « fiction », telle est l’am­bi­tion de ce théâtre pas comme les autres qui fait surtout place pour notre plus grand bonheur à la jeune créa­tion et aux formes théâ­trales nouvelles. Une dizaine de spec­tacles « nomades » auront lieu partout dans le 5e arron­dis­se­ment cet automne dans la lignée du spec­tacle d’Etienne Gaudillère, Elle et lui, joué en appar­te­ment, qui faisait l’ou­ver­ture de saison l’an­née dernière. Asso­cié eu Point du jour, Etienne Gaudillère revient pour Pale Blue Dot, le premier spec­tacle qui l’est fait être repé­rée, consa­cré à « l’af­faire » Wiki­leaks. L’in­dis­pen­sable Collec­tif X qu’on retrouve aussi cette saison au TNP repren­dra lui La Crèche de François Hien (photo), consa­cré à une autre « affaire », celle d’une nounou renvoyée pour son voile isla­mique, « radio­gra­phie de la fabrique des opinions » pour dix comé­diens. Un théâtre grand ouvert sur la société, dans lequel on pourra retrou­ver le formi­dable Tupp de la direc­trice Angé­lique Clai­rand, une de nos comé­diennes préfé­rées, véri­table « conte contem­po­rain nourri d’enquêtes socio­lo­giques ». Faire société, ce sera aussi l’objet de la série des « Repor­terre », croi­sant travail jour­na­lis­tique et travail d’ar­tiste autour des ques­tions de l’im­mi­gra­tion ou des iden­ti­tés sexuelles. Bref, on ne sait pas si l’al­liance Verts-gauche-extrême gauche rempor­tera la mairie fin juin pour les muni­ci­pales, mais elle a déjà son théâtre sur la colline du 5e arron­dis­se­ment. Un pari gagnant ? A véri­fier sur place, dès le mois d’oc­tobre.

Toute la saison 20/21 du théâtre du Point du jour est à décou­vrir << ici >>.

Un.e pour tou.te.s ! Le dessin animé des 4 mousque­taires

67 chapitres des célèbres Mousquetaires d’Alexandre Dumas en à peine 1 heure à la façon d’un dessin animé Pixar ? C’est possible, grâce à la compagnie La Douce et leur mise en scène collective volontiers déjantée. A condition d’ajouter dans les ingrédients des chansons, saynètes ...

La peur, le tabou et le silence de l’église

Si on était au cinéma, la nouvelle pièce de François Hien serait précédée de l’habituel sur-titre “D’après une histoire vraie”. En tant que Lyonnais, impossible de ne pas voir le clin d'œil fait au procès Barbarin et à l’affaire Preynat, dont La Peur s'inspire, tout en prenant se...

Bolly­wood fait danser indien à la Maison de la danse

Vous aimez les films bollywoodiens, les histoires d'amour impossible qui finissent bien et les costumes colorés ? Alors prenez-vous pour un chanteur de Bollywood avec cette comédie musicale kitsch en diable qui rend hommage au genre cinématographique indien le plus prolifique. On...

Le grand William Forsythe à Lyon pour la 1ere fois

Après une pièce du ballet de l’Opéra de Lyon en ouverture de saison, William Forsythe revient en personne et pour la première fois à la Maison de la danse s’il vous plaît, pour un Soir tranquille qui date de 2018, donc tout récent, sur des musiques de Rameau et des costumes color...